Un professeur de l’UQAM étudiera les effets des changements climatiques sur les régimes de retraite

Le 24 janvier 2023 – Le professeur du Département de mathématiques de l’UQAM spécialisé en actuariat, Mathieu Boudreault, travaillera en collaboration avec Retraite Québec et le professeur Jean-François Bégin, de l’Université Simon Fraser en Colombie-Britannique, sur un projet intitulé «Les impacts des changements climatiques sur la viabilité à long terme des régimes de retraite publics et privés». Ce projet est financé à hauteur de 160 000 $, dont 80 000 $ versés par Retraite Québec, dans le cadre du programme Alliance du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie (CRSNG) du Canada.

Avec plus de 3 000 milliards $ investis dans les fonds de pension, des millions de Canadiens comptent sur les régimes de retraite privés et publics pour leur retraite. Toutefois, les changements climatiques pourraient perturber la viabilité de ces régimes en ayant un impact potentiel sur la croissance de divers secteurs de l’économie, en plus d’affecter les tendances de mortalité, de morbidité, la natalité et l’immigration.

Les objectifs du projet consistent à créer une méthodologie fondée sur le climat pour modéliser et évaluer les risques des caisses de retraite (liés aux investissements, à l’inflation, à la démographie et à l’insolvabilité); à former des actuaires et des gestionnaires de risques pour qu’ils deviennent des leaders en matière de changements climatiques, en particulier dans le contexte des régimes de retraite, et à accélérer la mise en œuvre d’initiatives climatiques dans les pratiques liées à la gestion des risques des régimes de retraite.

L’automne dernier, Mathieu Boudreault a obtenu un autre financement de plus de 585 000 $ pour un projet de recherche visant à développer les outils mathématiques nécessaires pour quantifier les impacts des changements climatiques sur la gestion financière des inondations. Ce financement incluait des contributions du Programme de contributions pour l’élaboration de politiques de Sécurité publique Canada (318 359 $), du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (270 000 $) et du Bureau d’assurance du Canada (30 991 $).

*Cet article a d’abord été publié dans Actualités UQAM le 23 janvier 2023.

Pour toute demande d’entrevue avec le professeur Mathieu Boudreault, veuillez communiquer avec la soussignée.

-30-

Source :
Évelyne Dubourg
Conseillère en communication
Division des relations avec la presse et événements spéciaux
Service des communications
Tel.: 514 987-3000, poste 20157
dubourg.evelyne@uqam.ca

Partagez