Regard historique sur l’impact de la préfabrication dans l’architecture au Centre de design de l’UQAM

Dates : 24 novembre 2022 au 22 janvier 2023
Vernissage : 23 novembre 2022
Commissaire :  Carlo Carbone

Maison Lustron. Composantes et systèmes d’une maison préfabriquée en acier émaillé Carl Gunnar Stradlund (1947).
Avec l’aimable autorisation de Ohio History Connection.

Le 16 novembre 2022 − Le Centre de design de l’UQAM présente Architectures en production, Visées de la préfabrication, un regard historique et analytique sur ce que certains ont appelé l’une des plus anciennes nouvelles idées en architecture. De la simple préfabrication d’éléments aux systèmes de construction industrialisés très complexes, en passant par la construction hors site, l’architecture d’aujourd’hui est stimulée par la numérisation avancée. Tous ces concepts pointent vers la même idée : la préparation de composantes et de sous-ensembles reproductibles dans un environnement contrôlé, avant d’être utilisés dans la réalisation d’un bâtiment.

Peanut Cabin (Project 124) Micro-maison pour deux montées sur grue à flèche. Future Systems, Jan Kaplický (1984)
Deutsches Architekturmuseum, Frankfurt am Main; © Eliška Kaplický Fuchsová, Praha.
Maison des jours meilleurs. Maison prototype avec noyau central sur socle en béton. Jean Prouvé (1956)
© CNAC/MNAM, Dist. RMN-Grand Palais / Art Resource, NY.

La préfabrication : un modèle décrié ou visionnaire?
Si elle est parfois critiquée pour ses modèles standardisés et répétitifs, l’attrait de la préfabrication réside dans son potentiel à accroître la productivité et la qualité des bâtiments, tout en condensant les échéanciers et en réduisant les coûts. Mais surtout, la préfabrication a alimenté le désir de nouveauté architecturale du modernisme, notamment avec le joint universel de l’architecte Konrad Wachsmann et de l’architecte et fondateur du Bauhaus, Walter Gropius, qui l’ont utilisé pour produire des maisons en série. Quant aux architectes japonais Kisho Kurokawa et Arata Isozaki, la préfabrication leur a permis d’empiler des capsules habitables mobiles dans des cités aériennes. À cela s’ajoutent des projets prospectifs comme Habitat 67 de l’architecte Moshe Safdie.

Habitations cylindriques. Habitations individuelles en forme de cylindres superposés préfabriqués. Guy Dessauges – EU brevet (1967). Collection privée de Hans Demarmels.
Procédé Camus™. Procédé de construction pour panneaux en béton armé. Raymond Camus – FR brevet. Avec l’aimable autorisation de US National Archives.
 

La préfabrication idéalisée par les architectes a produit certaines des visions les plus passionnantes, puissantes et ambitieuses de la discipline. Et aujourd’hui, l’application de la fabrication additive et numérique renouvelle la quête de fabrication de l’avenir de l’architecture.

Il existe de nombreuses façons d’envisager la préfabrication. Fabricants, inventeurs, designers industriels, architectes, ingénieurs, constructeurs et artisans, tous ont développé des façons de faire uniques à l’égard de la construction en usine. Si certains y voient le potentiel de résoudre des problèmes tels que les crises du logement ou la stagnation de la productivité du secteur de la construction, d’autres la perçoivent comme une menace pour la créativité et le caractère distinctif de l’architecture.

Architectures en production, Visées de la préfabrication examine la construction hors site comme un pont entre les domaines rivaux de l’architecture et du bâtiment industrialisé. Inspirée par l’interconnexion de ces champs d’expertise, l’exposition utilise trois stratégies pour afficher la diversité et l’abondance de l’expérimentation depuis le début de l’industrialisation.

Architectures en production, Visées de la préfabrication : une exposition, trois stratégies

  • Une chronologie graphique de propositions choisies parmi plus de 700 explorations sur une période de 200 ans dans près de 50 pays révèle comment les méthodologies de fabrication ont motivé et dicté la trajectoire de la préfabrication tout au long du 20e siècle et continue de façonner les stratégies contemporaines.
  • Une analyse comparative de projets clés illustrés par des dessins et des photographies met en lumière la relation conceptuelle entre l’« ancienne » et la « nouvelle » préfabrication, encadrée par dix thèmes : mécanisation, production par lots, maisons mobiles, capsules habitables, connecteurs universels, mégastructures, readymades, DIY (préfabriqués à assembler soi-même), noyaux de services et plateformes de conception. Cette analyse propose une façon originale d’envisager la préfabrication comme un continuum évolutif de méthodologies de fabrication similaires, appliquées à différentes époques.
  • Quatre prototypes présentés en maquettes mettent en évidence des approches récurrentes et archétypales couvrant, dans les termes les plus élémentaires – boîtes, panneaux, pièces et constructions hybrides –, les vastes possibilités de la préfabrication.

Un glossaire bilingue de termes soulignant la progression du rêve du bâtiment fabriqué en usine à travers l’évolution de son vocabulaire sera également présenté dans l’exposition.

Événements connexes

Deux journées d’étude seront organisées en marge de l’exposition.

  • Vendredi 2 décembre 2022 : « Les approches actuelles de la préfabrication au Québec et leur potentiel de personnalisation », une journée organisée en partenariat avec le magazine FORMES.
  • En janvier 2023 : En collaboration avec Docomomo Québec, sera organisée la journée « La préfabrication comme principe fondamental du modernisme et les défis de conservation du patrimoine que posent les systèmes de construction industrialisés ».

Partenaires

Adresse et heures d’ouverture

Centre de design de l’UQAM
1440, rue Sanguinet
Montréal
Métro Berri-UQAM

Mercredi – dimanche, 12 h – 18 h
Entrée libre

Renseignements
Tél. : 514 987-3395
centre.design@uqam.ca
centrededesign.comFacebook/ Instagram

VERSION ANGLAISE

-30-

Source
Julie Meunier
Conseillère en communication
Division des relations avec la presse et événements spéciaux
Tél. cellulaire : 514 895-0134
meunier.julie@uqam.ca

Partagez