L’UQAM obtient un financement exceptionnel de 6,2 M$ pour le Geotop

Montréal, le 23 novembre 2023 – L’UQAM obtient un financement exceptionnel de 6 208 649 dollars du ministère de l’Économie, de l’Innovation et de l’Énergie pour soutenir le réaménagement du complexe de salles blanches du Centre de recherche sur la dynamique du système Terre (Geotop), destiné à la formation et à la recherche dans le domaine des géosciences. Ce centre interuniversitaire et regroupement stratégique du Fonds de recherche du Québec – Nature et technologies est dirigé par le professeur du Département des sciences de la Terre et de l’atmosphère Daniele Pinti.

Le projet, évalué à près de 7,8 millions de dollars, vise également la mise à niveau d’équipements scientifiques à la fine pointe de la technologie, tels que deux spectromètres de masse à source plasma et un piège cryogénique en circuit fermé.

Le recteur de l’UQAM, Stéphane Pallage, se réjouit de ce financement d’envergure qui témoigne du rôle avant-gardiste de l’UQAM en sciences de la Terre et en sciences de l’environnement. «Grâce à ces équipements de pointe, nos chercheuses et chercheurs évoluant au sein du regroupement stratégique Geotop continueront d’être en première ligne des avancées réalisées en géosciences. Nul doute que cette subvention fait de notre université un lieu incontournable pour attirer et former la relève en géosciences», souligne-t-il.

«Le financement obtenu est hautement stratégique pour le centre Geotop, renchérit son directeur Daniele Pinti. Les nouvelles salles blanches garantiront des conditions optimales pour le travail des géochimistes. Quant aux modifications apportées aux spectromètres, elles amélioreront significativement leur capacité de mesure tout en prolongeant d’une bonne décennie leur durée de vie. L’UQAM poursuivra ainsi son rôle de leader en géochimie isotopique au niveau national et international.»

Fondé en 1974 par des chercheurs de l’UQAM sous le nom de Laboratoire de recherche en géochimie isotopique, le Geotop est un pôle d’excellence interuniversitaire en formation et en recherche dans le domaine des géosciences. Il vise la compréhension des processus géologiques qui régissent la dynamique de la Terre à différentes échelles spatiales et temporelles, par l’entremise d’une approche systémique de la planète intégrant une expertise unique en géochimie isotopique et en géochronologie.

L’aide gouvernementale est accordée par l’entremise du Programme de soutien aux organismes de recherche et d’innovation, volet Soutien au financement d’infrastructures de recherche et d’innovation, qui vise à consolider le système d’innovation québécois, à augmenter la compétitivité des entreprises et de la société par l’innovation, et à favoriser l’utilisation optimale ou concertée des résultats de la recherche sur les plans économique, social, environnemental et culturel.

Cet article a d’abord été publié dans Actualités UQAM le 23 novembre 2023.

Le professeur du Département des sciences de la Terre et de l’atmosphère, Daniele Pinti, est disponible pour des entrevues.


-30-

Source :
Évelyne Dubourg
Conseillère en communication
Division des relations avec la presse et événements spéciaux
Service des communications
Tél.: 514 987-3000, poste 20157
dubourg.evelyne@uqam.ca

Partagez