La Galerie de l’UQAM et la Galerie UQO s’unissent pour présenter un projet artistique ambitieux dans cinq lieux d’exposition et de recherche au Québec

Commissaires : Louise Déry, directrice de la Galerie de l’UQAM, et Marie-Hélène Leblanc, directrice de la Galerie UQO

Artistes : Eruoma Awashish, Geneviève Chevalier, Club de prospection figurée, Anna Binta Diallo, Caroline Fillion, Maryse Goudreau, Sophie Jodoin, Richard Ibghy & Marilou Lemmens, Emmanuelle Léonard, Mélanie Myers, Kosisochukwu Nnebe, Anahita Norouzi et Leila Zelli

Galerie UQO (Gatineau) : 5 septembre – 26 octobre 2024, vernissage le 4 septembre
Galerie de l’UQAM (Montréal) : 6 septembre – 26 octobre 2024, vernissage le 5 septembre
Galerie l’Œuvre de l’Autre – UQAC (Saguenay) : 3 octobre – 31 octobre 2024, vernissage le 2 octobre
Jardins de Métis (Grand-Métis) : 7 octobre – 15 décembre 2024, vernissage le 6 octobre
Galerie d’art Foreman – Université Bishop’s (Sherbrooke) : 19 octobre – 14 décembre 2024, vernissage le 18 octobre

Le 28 mai 2024 – Les équipes de la Galerie de l’UQAM et de la Galerie UQO dévoileront cet automne Faux plis par hypothèses, un commissariat de Louise Déry et Marie-Hélène Leblanc, qui réunira treize corpus artistiques dans cinq lieux d’exposition et de recherche sur le territoire québécois. Les commissaires proposent d’explorer les questions de langues et d’identités, de terrestres et de territoires, et de structures et d’institutions à travers l’idée de « faux plis ».

« Le cadre conceptuel de ce projet s’appuie sur la notion de faux plis, ici considérés comme des biais parfois imposés, parfois acquis, parfois transmis. Ces faux plis immanquablement présents dans le contexte universitaire, mais pas uniquement, s’infiltrent dans la recherche et dans la création. Comment les identifier, les défaire, les transformer ? », se questionnent Louise Déry et Marie-Hélène Leblanc.

Le projet, soutenu par Rémi Quirion, scientifique en chef du Québec, s’intéresse particulièrement au rôle singulier des galeries universitaires en engageant une réflexion sur la relation entre l’art et la science.

« Le chantier Faux plis est une proposition qui cadre parfaitement avec cette vision de maillage que je porte depuis mon arrivée en poste comme scientifique en chef, soit mobiliser les chercheuses et chercheurs de tous les secteurs, casser les silos disciplinaires, miser sur le partage des savoirs et la collaboration intersectorielle et aller à la rencontre de projets audacieux, » explique Rémi Quirion.

Faux plis par hypothèses est le résultat d’un processus de travail de trois années dédiées à Faire autrement, à Faire chantier et à Faire exposition. Au terme de cette initiative, après des chevauchements artistiques et scientifiques fructueux, les commissaires présentent leurs résultats de recherche et les œuvres des artistes réunies dans les galeries universitaires qu’elles dirigent, de même que dans trois lieux partenaires.

Le projet est soutenu par l’Université du Québec à Montréal, l’Université du Québec en Outaouais, le scientifique en chef du Québec et les Fonds de recherche du Québec.

Partenaires

Adresse
Galerie de l’UQAM
Pavillon Judith-Jasmin, salle J-R120
1400, rue Berri, angle Sainte-Catherine Est, Montréal
Métro Berri-UQAM

Renseignements

Tél. : 514 987-6150
galerie.uqam.ca / Facebook / Instagram

-30-

Source :
Julie Meunier
Conseillère en communication
Division des relations avec la presse et événements spéciaux
Service des communications
Tel.: 514 987-3000, poste 1707
Cell.: 514 895-0134
meunier.julie@uqam.ca

Partagez