https://salledepresse.uqam.ca/

http://www.uqam.ca/|logo_uqam_couleur-blanc.svg|UQAM, Université du Québec à Montréal|38



Université du Québec à Montréal|uqam|http://www.uqam.ca/

Salle de presse


Recherche


presse@uqam.ca



Salle de presse - Résultats
  • All
  • (109)
Étude harcèlement et violence sexuelle à l’université – Appel à participation : Ton histoire peut tout changer

Violences sexuelles: trajectoires et dévoilement – Les personnes ayant subi une forme de violence sexuelle à l’université sont invitées à participer à une étude.

Le 16 juin 2021 – La Chaire de recherche sur les violences sexistes et sexuelles en milieu d’enseignement supérieur, dont la titulaire est la professeure du Département de sexologie de l’Université du Québec à Montréal (UQAM) Manon Bergeron, lance un appel à participer à une étude portant sur le dévoilement de ce type de violences dans les universités au Québec, en Ontario et au Nouveau Brunswick.

Financée par le CRSH et ayant pour thème «Ton histoire peut tout changer», cette recherche partenariale vise à recruter des personnes parmi les étudiantes et étudiants et parmi les membres du personnel universitaire qui, depuis septembre 2019, ont vécu une situation de violence sexuelle pendant leur parcours académique ou professionnel. Ces personnes doivent avoir signalé l’épisode de violence à un individu, à une ressource ou à une instance de leur institution: membre du corps professoral, responsable de programme, gestionnaire de service ou d’unité, supérieur hiérarchique immédiat, syndicat, association étudiante, bureau spécialisé, etc. On peut participer à la recherche même si aucune plainte formelle n’a été déposée et même si on ne fréquente plus une institution universitaire. Tous les renseignements recueillis seront confidentiels.

L’objectif de la recherche consiste à mieux comprendre les parcours et les besoins des personnes afin de mieux les accompagner dans leurs démarches de dévoilement des cas de violence sexuelle. Les histoires partagées, au moyen d’entrevues, permettront également d’élaborer des recommandations pour des programmes de prévention dans les universités. Les membres de l’équipe de recherche de Manon Bergeron veulent savoir dans quelle mesure les universités vont dans la bonne direction et s’il faut faire des ajustements en matière d’accompagnement, d’intervention et de prévention. 

Toutes les informations concernant la participation à la recherche sont disponibles sur le site de la Chaire. On peut aussi visionner une vidéo sur la campagne de recrutement.

Un continuum de violencesLes violences à caractère sexuel couvrent un large éventail de comportements: harcèlement sexuel (comportements verbaux et non verbaux se traduisant par des attitudes insultantes, hostiles et dégradantes); comportements sexuels non désirés (comportements verbaux et non verbaux offensants, non désirés ou non réciproques, incluant la tentative de viol et l’agression sexuelle); coercition sexuelle (chantage en retour de faveurs reliées à l’emploi ou aux études). Ces différentes formes de violence sexuelle peuvent se manifester à l’intérieur ou à l’extérieur des murs de l’université, ou via les réseaux sociaux. Les personnes les plus à risque de vivre de la violence sont les femmes, les personnes LGBTQ+, les personnes en situation de handicap, les personnes racisées, les personnes autochtones ainsi que les étudiantes et étudiants internationaux.

La chaire de Manon Bergeron a été créée en 2018 avec le soutien du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur du Québec ainsi que de nombreux partenaires, Depuis janvier 2021, elle mène un nouveau projet de recherche qui établira un portrait global des situations de violences sexuelles vécues par les personnes de la diversité sexuelle et de genre étudiant dans un établissement collégial francophone au Québec. Le projet vise aussi à documenter la variabilité des trajectoires de signalement et l’accès aux services d’aide de ces personnes.

Enfin, ce projet s’inscrit dans le prolongement de l’enquête ESSIMU, réalisée en 2016, portant sur les violences sexuelles dans les universités québécoises, et du Projet intercollégial d’étude sur le consentement, l’égalité et la sexualité (PIECES), dont les résultats ont été dévoilés en octobre 2020. Cette dernière étude, menée en partenariat par la chaire de Manon Bergeron, brossait un portrait global des violences sexuelles en milieu collégial.

Cet article a d’abord été publié dans le portail de nouvelles Actualités UQAM, sous le titre «Violences sexuelles: trajectoires et dévoilement – Les personnes ayant subi une forme de violence sexuelle à l’université sont invitées à participer à une étude.»

-30-

Source : Rose-Aline LeBlanc, conseillère en relations de presse Division des relations avec la presse et événements spéciaux Service des communications leblanc.rose-aline@uqam.ca twitter.com/RoseAlineLeBlan

mercredi 16 juin 2021
The Ivanhoé Cambridge Real Estate Chair at ESG UQAM celebrates its 25th anniversary and launches a program of activities under the theme “Think Outside the Box in Real Estate”

FRENCH VERSION

June 16, 2021 – The Ivanhoé Cambridge Real Estate Chair at the Université du Québec à Montréal School of Management (ESG UQAM) is celebrating 25 years of developing knowledge, skills and training in real estate. The anniversary provides an opportunity to review the major upheavals and transformations that have occurred in the industry over the years, as well as to take stock both of the advancement of knowledge and of trends emerging for the years to come. It is also a chance to share that knowledge to drive a better understanding of issues and challenges in this thriving, changing industry.

A year-long series of activities to mark 25 years To mark its 25th anniversary, the Chair has organized a series of activities that will last throughout 2021–2022, including: • A series of articles, in collaboration with JBC Média, for the magazines Immobilier commercial and Maintenance immobilière, to be collated into a special edition.• A QUB Radio program for the podcast (Dé)construire, organized in collaboration with the office of the Vice Dean of Research, ESG UQAM, delving into the business world. • A special issue of the Journal of General Management with the theme “Real Estate Management and Strategies: The Next Decade.” A prize will be awarded for the best article submitted for the issue. • A collective publication featuring articles by experts from academia as well as the business community, entitled Penser l’immobilier autrement ! (“Think Outside the Box in Real Estate”). • Multiple articles in business and academic publications seeking to better explain the major transformations in the real estate sector and innovations under way.• A series of public talks and co-creation workshops. • A gala event in the spring of 2022 to wrap up the year-long celebrations.

An audacious, innovative partnership between academia and businessThis anniversary period is also an opportunity to underscore the audacious and innovative 25-year partnership with Ivanhoé Cambridge: a remarkable university-business alliance that combines the respective strengths of the research and business communities and that has stood out over the years through the substantial benefits it has generated within the community as well as its contributions to the evolution of the real estate ecosystem. Christian Agbobli, Vice Rector of Research, Creation and Dissemination at UQAM, recalls the importance of ESG UQAM’s leadership in research and action in the field of real estate over the past quarter-century: “In occupying this winning position, UQAM relies on the state-of-the-art expertise of its faculty and the support of partners who seek to contribute to the advancement and sharing of knowledge. Ivanhoé Cambridge’s contribution has been and continues to be invaluable, both in terms of training the next generation of high-level researchers in one of UQAM’s fields of excellence and in terms of the concrete impacts of the Chair’s research on this pivotal sector of the economy.”

In the words of Nathalie Palladitcheff, President and CEO of Ivanhoé Cambridge: “Innovation and research are fundamental pillars for the development of connected living spaces for current and future users. It is therefore fundamental for us to support the overall research ecosystem and help foster its practical and sustainable applications. After 25 years of fruitful partnership and in view of today’s accelerating pace of change, it is all the more necessary to continue capitalizing on research to shape the real estate industry of tomorrow.” Komlan Sedzro, Dean of ESG UQAM, adds: “We are proud of the partnership we have forged with Ivanhoé Cambridge because our vision of research is that it must be embedded as a core concern of the business community.”

And Andrée De Serres, Holder of the Ivanhoé Cambridge Real Estate Chair at ESG UQAM, notes: “This major partnership speaks to the daring and the innovative mindset of Ivanhoé Cambridge and UQAM. Today we can look back to 1995 and say that the idea of developing a research and innovation chair dedicated to advancing knowledge in the field of property management and investment was, and remains, an audacious project born of a unique partnership between business and academia.”Real estate, a thriving field of researchSpurred on by radical changes, the real estate industry is thriving and a source of numerous innovations. The science of real estate, its multiple dimensions and the issues surrounding it are often misunderstood, but nonetheless central to addressing the great challenges facing society. It has thus become imperative that real estate be sustainable, smart, firmly rooted in its surroundings—organic, even—and in harmony with its natural environment. Henceforth, the health, safety and well-being of residents and users are also central to its objectives.

The Ivanhoé Cambridge Real Estate Chair at ESG UQAM, constantly alert to new trends, is a one-of-a-kind venue for thinking, discussion and exchange among academics and professionals, aimed at expediting the sharing, transfer and application of innovations in property management and investment.The Chair is dedicated to development of new knowledge, skills and training in real estate and has, over the years, built a major local and international network of researchers, spanning North America, Europe and Asia. The ongoing partnership between ESG UQAM and Ivanhoé Cambridge is helping to make Montreal a world-renowned hub of research and knowledge.Against the backdrop of a global pandemic and the fight against climate change, there is an urgent need to consider the science of real estate as a bona fide human discipline with practical applications. The time has come to “Think Outside the Box in Real Estate,” and that is the direction in which the Chair intends to pursue its research, continuing to nurture an ecosystem-based vision that encompasses the building, its district, its natural surroundings and, most important, the people living there.

 

About the Ivanhoé Cambridge Real Estate Chair at ESG UQAMThe Ivanhoé Cambridge Real Estate Chair at ESG UQAM is a university research-innovation chair dedicated to the development of new knowledge, skills and training in real estate. For the past 25 years, it has been a privileged venue for collaboration among researchers, students, faculty and experts from both the academic and professional communities, aimed at pooling the wealth and breadth of their experience toward thinking outside the box in real estate and stimulating innovation in the real estate ecosystem. To learn more: www.ivanhoecambridge.uqam.ca.About Ivanhoé CambridgeIvanhoé Cambridge develops and invests in high-quality real estate properties, projects and companies that are shaping the urban fabric in dynamic cities around the world. It does so responsibly, with a view to generate long-term performance. Ivanhoé Cambridge is committed to creating living spaces that foster the well-being of people and communities, while reducing its environmental footprint.Ivanhoé Cambridge invests internationally alongside strategic partners and major real estate funds that are leaders in their markets. Through subsidiaries and partnerships, the Company holds interests in more than 1,100 buildings, primarily in the industrial and logistics, office, residential and retail sectors. Ivanhoé Cambridge held C$60.4 billion in real estate assets as December 31, 2020 and is a real estate subsidiary of the Caisse de dépôt et placement du Québec (cdpq.com), one of Canada's leading institutional fund managers. For more information: ivanhoecambridge.com

- 30 -

SourcesJulie MeunierMedia Relations Officer Media Relations and Special Events DivisionCommunications Department, UQAMCell: 514 895-0134meunier.julie@uqam.caIvanhoé CambridgeMedia line: +1 866-456-3342media@ivanhoecambridge.com

mercredi 16 juin 2021
La Chaire Ivanhoé Cambridge d’immobilier de l’ESG UQAM célèbre ses 25 ans d’existence et lance son programme d’activités sous le thème « Penser l’immobilier autrement ! »

Le 16 juin 2021 – La Chaire Ivanhoé Cambridge d’immobilier de l’ESG UQAM célèbre 25 ans de développement de connaissances, de compétences et de formations en immobilier. Une occasion de passer en revue les grands bouleversements et les transformations qui se sont opérés dans ce secteur au fil des ans, de faire un bilan sur l’avancement des connaissances ainsi que sur les nouvelles tendances qui se dessinent pour les années à venir. Il s’agit aussi d’une occasion de partager ces connaissances pour mieux faire connaître les enjeux d’un secteur en pleine effervescence et en transformation.

Une série d’activités déployées tout au long de l’année pour souligner les 25 ans Pour souligner ses 25 ans, la Chaire propose ainsi une série d’activités qui se dérouleront tout au long de l’année 2021-2022 parmi lesquelles : • Une série d’articles en collaboration avec JBC Média, publiés dans les revues Immobilier commercial et Maintenance immobilière et qui seront regroupés dans une édition spéciale.• Une émission à QUB Radio dans la balado (Dé)construire, organisée en collaboration avec le vice-décanat recherche de l’ESG UQAM, qui décortique le monde des affaires.• Un numéro spécial dans la revue académique Journal of General Management sous le thème « Real Estate Management and Strategies : The Next Decade ». Un prix sera d’ailleurs attribué au meilleur article proposé dans ce numéro.• Un ouvrage collectif réunissant des articles d'experts universitaires et du milieu des affaires : « Penser l’immobilier autrement ! ». • De nombreuses publications dans des revues professionnelles et académiques, visant à mieux faire connaitre les grandes transformations qui touchent le secteur immobilier et les innovations en cours.• Une série de conférences publiques et d’ateliers de cocréation. • Un gala au printemps 2022 concluant l’année de festivités.

Un partenariat université-entreprise audacieux et novateur Cette période anniversaire, est aussi une occasion de souligner les 25 ans d’un partenariat audacieux et novateur avec Ivanhoé Cambridge. Un important partenariat université-entreprise, alliant les forces respectives du milieu de la recherche et du milieu des affaires, qui a su se distinguer au fil des ans par l’importance de ses retombées au sein de la communauté et de sa contribution à l’évolution de l’écosystème de l’immobilier.

Le vice-recteur à la recherche, à la création et à la diffusion de l’Université du Québec à Montréal (UQAM), Christian Agbobli, rappelle l’importance du leadership exercé par l’ESG UQAM en recherche-innovation dans le domaine de l’immobilier depuis 25 ans. « Pour occuper cette pole position, l’UQAM peut compter sur l’expertise de pointe de son corps professoral et sur le soutien de partenaires qui souhaitent contribuer à l’avancement et au partage des connaissances. L’apport d’Ivanhoé Cambridge s’avère ainsi des plus précieux, tant pour la formation d’une relève de haut niveau dans l’un des domaines d’excellence de l’UQAM que pour les répercussions concrètes que les recherches menées par la Chaire d’immobilier engendrent dans ce secteur névralgique de l’économie. »

Comme le mentionne Nathalie Palladitcheff, Présidente et cheffe de la direction d'Ivanhoé Cambridge : « L’innovation et la recherche sont des piliers fondamentaux au développement des milieux de vie connectés sur ses usagers actuels et futurs. Il est donc incontournable pour nous de soutenir l’ensemble de l’écosystème de recherche et d’en favoriser ses applications pratiques et durables. Après 25 ans de partenariat fructueux et avec les changements qui s’accélèrent actuellement, il est plus que nécessaire de continuer à miser sur la recherche pour concevoir l’immobilier de demain. » « Nous sommes fiers d’un partenariat comme celui que nous avons avec Ivanhoé Cambridge parce que nous considérons la recherche comme devant être ancrée au cœur des préoccupations du milieu des affaires » a noté Komlan Sedzro, doyen de l’ESG UQAM.« Cet important partenariat témoigne de l’audace et de l'esprit d’innovation d’Ivanhoé Cambridge et de l’UQAM. Nous pouvons dire que l’idée, en 1995, de développer une Chaire de recherche-innovation dédiée à l’avancement des connaissances dans le domaine de la gestion et de l’investissement en immobilier était, à l’époque comme aujourd’hui, un projet audacieux issu d’un partenariat entreprise-université unique. » a souligné Andrée De Serres, Titulaire de la Chaire Ivanhoé Cambridge d’immobilier de l’ESG UQAM.L’immobilier, un domaine de recherche en pleine effervescence !Stimulé par de profondes transformations, le domaine de l'immobilier est en pleine effervescence et source de nombreuses innovations. La science immobilière, ses multiples dimensions et les enjeux qui s’y rattachent sont souvent méconnus mais pourtant en plein cœur des grands défis de société. Ainsi, il est devenu incontournable pour l’immobilier d’être durable, intelligent, ancré dans son quartier, voire organique, en harmonie avec son territoire naturel. Il place désormais également au cœur de ses préoccupations la santé, la sécurité et le bien-être de ses occupants et usagers. Toujours à l’affût des nouvelles tendances, la Chaire Ivanhoé Cambridge d’immobilier de l’ESG UQAM est un lieu unique de réflexions, de discussions et d’échanges entre les acteurs des milieux académiques et professionnels, afin d’accélérer le partage, le transfert et la mise en pratique des innovations en gestion et en investissement en immobilier.Dédiée au développement de nouvelles connaissances, de compétences et de formations en immobilier, elle a construit au fil des ans un important réseau local et international de chercheures et chercheurs, tant en Amérique du Nord qu'en Europe et en Asie. La poursuite du partenariat entre l'ESG UQAM et Ivanhoé Cambridge contribue à faire de Montréal un pôle de recherche et de savoir reconnu à l’échelle mondiale.Dans un contexte de pandémie et de lutte aux changements climatiques, il y a urgence de concevoir la science immobilière comme une véritable discipline humaine à vocation pratique. « Il faut penser l’immobilier autrement ! », et c’est dans ce sens que la Chaire entend poursuivre ses recherches, en continuant de développer une vision écosystémique qui inclue l’immeuble, son quartier, son territoire naturel et surtout les humains qui y habitent.

À propos de la Chaire Ivanhoé Cambridge d’immobilier de l’ESG UQAMLa Chaire Ivanhoé Cambridge d’immobilier de l’ESG UQAM est une chaire universitaire de recherche-innovation dédiée au développement de nouvelles connaissances, de compétences et de formations en immobilier. Depuis 25 ans, elle est un lieu privilégié de rencontres où collaborent chercheures et chercheurs, étudiantes et étudiants, professeures et professeurs et expertes et experts des milieux académiques et professionnels, dans le but de mettre en commun la richesse de leur expérience pour penser l’immobilier autrement et stimuler l’innovation dans l’écosystème immobilier. Pour en savoir plus : www.ivanhoecambridge.uqam.ca

À propos d’Ivanhoé CambridgeIvanhoé Cambridge développe et investit dans des propriétés, des projets et des sociétés immobilières de grande qualité, qui façonnent la trame urbaine des villes dynamiques à travers le monde. Elle le fait de manière responsable afin de générer de la performance à long terme. Ivanhoé Cambridge s’engage à créer des espaces vivants qui favorisent le bien-être des gens et des communautés, tout en réduisant son empreinte écologique.

Ivanhoé Cambridge s’associe dans le monde entier à des partenaires stratégiques et à des fonds immobiliers d’envergure qui sont des chefs de file dans leurs marchés. Par l’entremise de filiales et de partenariats, elle détient une participation dans plus de 1 100 immeubles, principalement dans les secteurs des bureaux, des centres commerciaux, de l’industriel et logistique et du résidentiel. Ses actifs immobiliers s’élevaient à 60,4 G$ CA au 31 décembre 2020. Ivanhoé Cambridge est une filiale immobilière de la Caisse de dépôt et placement du Québec (cdpq.com), l’un des plus importants gestionnaires de fonds institutionnels au Canada. Pour plus de renseignements : ivanhoecambridge.com.

VERSION ANGLAISE

- 30 -

Sources

Julie MeunierConseillère en relations de presseDivision des relations avec la presse et évènements spéciauxService des communications, UQAMCell. : 514 895-0134meunier.julie@uqam.ca

Ivanhoé CambridgeLigne médias : +1 866-456-3342media@ivanhoecambridge.com

 

 

mercredi 16 juin 2021
Experts de l’UQAM – Journée de la lenteur

Le 15 juin 2021 – Le 21 juin 2001, naissait à Montréal la Journée de la lenteur une invitation à prendre son temps pendant la journée la plus longue de l’année. Le 21 juin c’est aussi la Journée internationale du yoga, une pratique qui comme la méditation et le concept de « vie lente » invite à troquer un mode de vie effréné et stressant pour un rythme moins intense.

À l'occasion de la tenue de cette Journée, des professeurs de l'Université du Québec à Montréal (UQAM), spécialistes de la présence attentive et de l’adaptation au stress sont disponibles pour répondre aux questions des médias au sujet de leurs recherches.

Cette liste pourrait faire l’objet de mises à jour ou d’ajouts.

Les personnes dont les noms apparaissent sur cette liste peuvent être jointes directement ou par l’entremise de la soussignée.

Jonathan BluteauProfesseur, Département d'éducation et formation spécialisées *Disponible pour des entrevues en français

Coordonnées: Courriel: bluteau.jonathan@uqam.ca Tél. cellulaire disponible sur demande

Champs d’intérêt :

Stress Adaptation au stress Biologie évolutive

Éliane Dussault Candidate au doctorat en sexologieChargée de cours au département de sexologie Coordonnatrice de recherche, Unité de recherche et d'intervention sur les TRAumas et le CouplE (TRACE) *Disponible pour des entrevues en français et en anglais *Indisponible le 21 juin en avant-midi

Coordonnées: Courriel: dussault.eliane@uqam.ca Tél. cellulaire et autre courriel disponibles sur demande

Champs d’intérêt :

Présence attentive (PA) Intimité Retombées de la présence attentive sur les relations intimes, les relations de couple Obstacles à la pratique de la présence attentive Présence attentive sensible aux traumas Anxiété de performance entourant la pratique de la présence attentive

Natacha GodboutProfesseure, Département de sexologie Psychologue Membre, Groupe de recherche et d'intervention sur la présence attentive (GRIPA) *Disponible pour des entrevues en français et en anglais *Indisponible avant 15 h, les 16 juin et 18 juin

Coordonnées: Courriel: godbout.natacha@uqam.ca  

Champs d’intérêt :

L’importance de la présence attentive au quotidien Être présent et sexualité Stress et présence attentive Trauma et présence attentive Comment être présent, les stratégies au-delà de la méditation Arrêter tout au cœur d’un monde au rythme effréné Comment la présence attentive améliore-t-elle la santé du couple

Geneviève TaylorProfesseure, Département d'éducation et pédagogie Psychologue Membre, Groupe de recherche et d'intervention sur la présence attentive (GRIPA)*Indisponible le 21 juin en avant-midi *Indisponible du 28 juin au 12 juillet, puis du 16 au 30 août

Coordonnées: Courriel: taylor.genevieve@uqam.ca  

Champs d’intérêt :

Présence attentive en éducation Méditer à l’école Relation entre présence attentive (mindfulness), motivation et autorégulation - école, travail, famille

Lire : Présence attentive et choix de carrière – Une recherche démontre l’efficacité de la pratique pour faire de meilleurs choix et éviter les impasses décisionnelles, un article paru dans le portail de nouvelles Actualités UQAM. 

-30-

Source : Rose-Aline LeBlanc, conseillère en relations de presse Division des relations avec la presse et événements spéciaux Service des communications leblanc.rose-aline@uqam.ca twitter.com/RoseAlineLeBlan

 

mardi 15 juin 2021
L’École supérieure de théâtre de l’UQAM présente trois productions de finissantes et finissants en juin

Le 9 juin 2021  ̶  Des finissantes et finissants de l’École supérieure de théâtre de l’UQAM présentent trois productions : Éclosion marionnettique, Avec un grand @ et Libère ta parole. Agressions sexuelles : crier avec l’art pendant le mois de juin. Éclosion MarionnettiquePrésentée par la sixième cohorte du DESS en théâtre de marionnettes contemporain, cette éclosion marionnettique est présentée dans huit courtes-formes et soutenue par les enseignants et artistes Antoine Laprise et Patrick Martel.

L’éclosion se fait le témoin d’un espace charnière d’apprentissage, d’exploration et d’expérimentation dans lequel se sont développés les talents de scénographes, conceptrices, metteures en scène et interprètes des arts de la marionnette.Des imaginaires aussi surprenants que singuliers, des récits qui réinventent le cadre de chaque action tout en combinant les techniques sans collision. Une éclosion dont la cloison d’un univers à l’autre est une coquille prometteuse.Dates : 9 au 12 juin (sur invitation seulement)Heure : La séance du 11 juin sera diffusée en direct à 14 h sur le site Facebook de l’École supérieure de théâtreLieu : Studio-d’essai Claude-Gauvreau

Une captation professionnelle sera également disponible pour visionnement à la fin du mois d’août 2021.Finissantes : Mélanie Baillairgé, Elisabeth Bosquet, Anne-Marie Cardin, Gabrielle Chabot, Jacinthe Chevalier, Nina De Jonckheere, Charlotte Devyver, Marika Karlsson, Mélina Kerhoas, Yana K.m, Marie Lalleman, Aurelle Lavandier, Amélie Poirier, Mila Raiche, Maggie Winston.

Avec un grand @Cette production de la compagnie de théâtre Les 2 Mondes est initiée et créée par les finissantes et finissants de l’École supérieure de théâtre, sur une idée originale de Matthew Bernier-Hudanish et une mise en scène de Joannie Vignola.Comment représenter l’amour au temps des applications de rencontre? Et comment, grâce au théâtre, saisir ce qui constitue ce sentiment à notre époque? Ces questions ont hanté l’équipe de création tout au long de leur processus artistique sans qu’elle puisse y trouver des réponses concrètes. Le parcours des créatrices et des créateurs, à l’image des relations amoureuses, s’inscrit dans un vertige profond, une instabilité éprouvée collectivement. De la révision des idées à l’approfondissement des recherches et aux désaccords mutuels, l’équipe n’a jamais perdu la foi.Dans une valse entre le désir et le doute, entre le virtuel et l’épreuve du réel, le public assistera à cet exercice de déroute où l’amour se retrouve confronté à l’adversité au même moment où Jeanne, Renaud, Éric, Lea et Elsa font le grand saut vers cette expérienceLe spectacle propose un volet interactif qui nécessite l’usage de vos téléphones cellulaires. Ce volet se déroulera par l’entremise de l’application j’Tinlove. Dates : 15 au 19 juin (COMPLET)Lieu : Théâtre aux Écuries

Idée originale Matthew Bernier-HudanishMise en scène et éclairages Joannie VignolaInterprétation et création Jeanne Plourde, Renaud Soublière, Lea St-Pierre, Elsa Tremblay, Eric VegaDramaturgie Jean-Philippe Caron // Assistance à la mise en scène et régie Catherine Alepin // Direction de production Mathilde Boudreau // Décor et direction technique Delphine Bélanger-Trudel // Assistance technique au décor Marie-France Gagnier // Costumes Marie-Pier Jacques // Son Amylie Poirier Théberge // Vidéo Zachary Noël-Ferland // Interactivité et design graphique Gabriel Tran

Libère ta paroleAgressions sexuelles : crier avec l’artExposition d’une installation scénique réalisée dans le cadre de la maitrise en théâtre de Mélisande Goux.

Consternée par le sort réservé aux femmes survivantes d’agressions sexuelles et à leur parole, la candidate à la maîtrise en théâtre Mélisande Goux entame une recherche en théâtre social afin que ces dernières explorent de nouveaux moyens d’expression. Elle met au point un processus de création collectif – inspiré du théâtre de l’opprimé d’Augusto Boal et des ateliers d’écriture automatique de Sonia Chiambretto – qui donne l’occasion aux femmes survivantes d’aborder leurs vécus sous différentes formes artistiques. L’exploration des divers médiums, notamment le théâtre, l’écriture et la scénographie, les invite à parler de leurs histoires autrement et à se positionner de manière audacieuse et authentique. La forme esthétique influence alors le contenu et la parole intime devient parole artistique.

Dates : 21 au 23 juinHeure : Toutes les demi-heures de 14 h à 20 hLieu : UQAM, pavillon Judith-JasminStudio J-2960Entrée au 315, rue Sainte-Catherine EstMétro Berri-UQAMRéservation obligatoire : entrée gratuite

Ce projet de recherche-création a été réalisé en étroite collaboration avec le centre d'aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel (CALACS) Trêve pour Elles, qui se place comme un organisme montréalais majeur dans la lutte contre les agressions à caractère sexuel. Alliant actions sur le terrain, réflexions théoriques et profondes valeurs féministes, c’est avec ardeur qu’il poursuit sa lutte contre la culture du viol et le sexisme.Mélisande Goux est une artiste polyvalente. Elle met un point d’honneur à mélanger les arts et les implications des personnes dans ses propositions artistiques engagées à visée sociale. Cumulant en France des projets d’arts sociaux auprès des enfants, des étudiantes et étudiants et des femmes, c’est vers les victimes d’agression sexuelle qu’elle s’engage le plus. Ses convictions féministes la rapprochent des centres d’aides contre les violences à caractère sexuel, où elle monte plusieurs actions artistiques afin de diversifier le soutien proposé aux femmes. C’est ensuite à Montréal qu’elle développe son projet en entamant une recherche en théâtre à l’UQAM.

Recherche et animation artistique : Mélisande GouxOrganisme collaborateur : CALACS Trêve pour EllesCréation : 8 femmes membres du CALACS Trêve pour EllesAssistance à la scénographie et à la production : Geneviève JacobConception de l’exposition : Andréanne SamsonDirection de recherche : Ney Wendell

-30-

SourceJulie MeunierConseillère en relations de presseDivision des relations avec la presse et évènements spéciauxService des communications, UQAMCell. : 514 895-0134meunier.julie@uqam.ca

 

mercredi 9 juin 2021
Une cohorte finissante de l’UQAM présente Noctambule : parcours interactif et dérive onirique

Le 3 juin 2021  ̶  Les finissantes et les finissants de la cohorte du programme en communication de l’UQAM (création médias - médias interactifs) ont créé le projet Noctambule qui sera présenté au Centre de la nature de Laval pour trois fin de semaine dès le 18 juin 2021.Horaire de l’événementDates : 18 au 20 juin, 25 au 27 juin et 1er au 3 juillet Heures : 21h à 23h Noctambule, c’est un parcours déambulatoire interactif qui repousse la limite entre le rêve et la réalité. Alors que les lieux publics sont désertés depuis plus d’un an, le Centre de la nature de Laval deviendra une oasis où se nicheront chimères et mirages : la scène d’une dérive onirique du corps et de l’esprit. Développé avec l’appui du Pôle lavallois d’enseignement supérieur en arts numériques et en économie créative, ce projet est une collaboration entre l’UQAM, le Cégep régional de Lanaudière et l’entreprise lavalloise Creative Lab. Trois installations interactives marqueront un parcours crépusculaire conviant le public à s’imprégner d’un ambitieux voyage sensoriel. Avec Lampades, des mirages se forment et virevoltent dans la bruine intrigante qui flotte au pied d’une série de lampadaires. Lorsqu’ils atteignent Aegis, les pèlerins d’une soirée voient leur route muer en un tunnel immersif constitué de parapluies robotisés aux squelettes illuminés. En fin de circuit, Ferveur déconstruit la discothèque, rendue obsolète par la pandémie, dans une série de propositions interactives répondants aux mouvements rythmés des participants. Noctambule constitue le point culminant de la formation universitaire des étudiantes et des étudiants au baccalauréat en communication (création médias - médias interactifs) : les apprentissages acquis par l’intermédiaire de cette expérience agiront comme un levier dans leur cheminement artistique et professionnel. Premier événement du programme en médias interactifs organisé sur le territoire lavallois, Noctambule mettra en lumière une créativité fougueuse et rêveuse, incarnée par des médiums innovants et actuels.Les personnes suivantes sont disponibles pour des entrevuesLora Boisvert, Marianne Bourdages, Alexandre Pariseau, étudiantes et étudiant du projet Noctambule et Danny Perreault, chargé de cours à l’École de design.

Responsable des communications Juliette Gaudreault-TremblayJuliette.gtremblay@gmail.com

-30-

Source Julie MeunierConseillère en relations de presseDivision des relations avec la presse et évènements spéciauxService des communications, UQAMCell. : 514 895-0134meunier.julie@uqam.ca

jeudi 3 juin 2021
Retour en haut de page