https://salledepresse.uqam.ca/

http://www.uqam.ca/|logo_uqam_couleur-blanc.svg|UQAM, Université du Québec à Montréal|38



Université du Québec à Montréal|uqam|http://www.uqam.ca/

Salle de presse


Recherche


presse@uqam.ca



Communiqués de presse

Le 27 mai 2021  ̶  La diplômée à la maîtrise en arts visuels et médiatiques de l’Université du Québec à Montréal (UQAM) Leila Zelli et le candidat à la maîtrise en beaux-arts de l’Université Concordia Nico Williams reçoivent la prestigieuse Bourse Claudine et Stephen Bronfman en art contemporain 2021.

D’une valeur de plus de 60 000 dollars chacune, sur une durée de deux ans, la Bourses Claudine et Stephen Bronfman en art contemporain offrent aux personnes lauréates la reconnaissance et le soutien indispensables au perfectionnement de leurs œuvres et à l’avancement de leurs recherches créatrices, à un moment important de leurs parcours, alors qu’ils passent de la sphère universitaire au milieu professionnel. Les Bourses sont remises annuellement à deux personnes finissantes d’une maîtrise ou d’un doctorat en arts visuels ou médiatiques de la Faculté des arts de l'UQAM et de la Faculté des beaux-arts de l'Université Concordia.

Les personnes lauréates 2021

Leila Zelli
« Je me sens honorée de recevoir cette reconnaissance de la part de la Fondation Claudine et Stephen Bronfman. La Bourse renforce ma confiance afin de poursuivre mes engagements artistiques sociaux et citoyens. Le prix, je n’aurais pas pu le recevoir sans toutes ces personnes qui m’ont accompagné à l’UQAM. Un tel résultat est le fruit d’un travail d’équipe et je leur suis absolument reconnaissante », affirme Leila Zelli.

« J’ai étudié les arts en Iran, mon pays d’origine. Mais ici, à Montréal, j’ai pu découvrir comment on peut jouer un rôle dans le monde. Ce que je fais aujourd’hui comme artiste, jamais je n’aurais pu le réaliser en Iran. En arrivant au Québec, l’UQAM a été ma deuxième maison et on m’a donné des ailes pour ma création. D’ailleurs, je remarque à quel point le symbole de l’oiseau est un fil conducteur continu dans mes œuvres. À mes yeux, l’oiseau symbolise la
liberté.

Grâce à ces fonds, je pourrai me procurer tout le matériel nécessaire pour continuer le travail amorcé d’une œuvre collaborative avec l’artiste israélienne Gali Blay qui se concrétisera par un film d’animation et la création d’un livre pour enfants.

Gali et moi avons pensé à cette œuvre collaborative dès le début du confinement en 2020. J’étais animée par cette histoire d’amitié entre une montagne iranienne et un avion de l’armée israélienne. C’est de l’ordre de l’impensable avec la situation géopolitique actuelle, mais j’aime bien rêver à un monde meilleur. Je souhaite que cette création artistique puisse être non seulement présentée dans les festivals de films à travers le monde, mais également dans les musées, galeries et centres d’artistes sous forme d’installation. »
Lien vers le profil de Leila Zelli

Nico Williams

« Je vais emménager dans un atelier plus vaste! L’obtention de la Bourse Claudine et Stephen Bronfman constitue une fantastique occasion, car elle me permettra d’explorer davantage l’art de la broderie perlée. Je pourrai ainsi me préparer en vue des deux prochaines années. Je participerai à d’importants projets collaboratifs avec un groupe d’artistes montréalais. Aussi, je mènerai un plus grand nombre d’expériences et progresserai dans ma pratique artistique. Je suis vraiment enthousiaste à l’idée de ce qui
m’attend! » déclare Nico Williams.

« Le fait d’étudier à l’Université Concordia a complètement transformé la façon dont j’aborde la pratique artistique. D’excellents artistes ont fréquenté l’établissement; leurs visites à mon atelier m’ont bien préparé à une existence consacrée à l’exercice de l’art au Canada. J’ai suivi les conseils qu’ils me donnaient, ce qui m’a vraiment aidé à évoluer dans le cadre de mon cursus. Surtout, l’intervention de ces mentors m’a encouragé à sortir de ma zone de confort.

Tout en suivant des cours à temps plein, j’ai pu m’adonner à la recherche et côtoyer des chercheuses et des chercheurs de l’Institut de technologie du Massachusetts – le célèbre MIT. Concordia favorise vraiment la progression de la carrière et de la pratique de ses étudiantes et étudiants. J’ai eu l’occasion de voyager sans pour autant interrompre mes études. J’ai aussi eu droit à un excellent soutien. Les responsables facultaires m’ont vraiment aidé à me rendre du point A au point B. Même si j’ai été surchargé de travail, je suis extrêmement reconnaissant à l’endroit de Concordia. Avant que j’entame ma maîtrise ès beaux-arts, je n’aurais pas été apte à mener sérieusement des activités de recherche. »
Lien vers le profil de Nico Williams

« L’appui financier de la Fondation Claudine et Stephen Bronfman en art contemporain est inestimable pour les artistes de la relève en début de carrière », avance la doyenne de la Faculté des arts de l’UQAM Joanne Lalonde. « Cette bourse leur donne l’assurance de pouvoir s’investir entièrement dans leur travail de recherche et création. Dans un contexte d’incertitude, une telle aide financière donnera du vent dans les voiles aux personnes lauréates de l’UQAM et de Concordia. Je remercie chaleureusement les Bronfman qui grâce à leur générosité dédiée à l’art contemporain permet aux artistes de la relève d’avoir une transition plus sereine vers le milieu professionnel et un bel élan pour une reconnaissance à l’échelle nationale et internationale. »

« Plus encore, la Bourse Bronfman fournit aux artistes émergents comme Nico et Leïla le temps et le soutien nécessaires pour approfondir et amplifier les pratiques de recherche-création qu'ils ont développées dans nos programmes », précise la doyenne de la Faculté des beaux-arts de l’Université Concordia, Annie Gérin. « Stephen et Claudine Bronfman comprennent bien qu’il s’agit des ressources les plus précieuses à ce stade de la carrière d’un ou une jeune artiste. Je les remercie chaleureusement pour leur générosité, leur soutien indéfectible et leur confiance envers les diplômés de Concordia et de l'UQAM. »

Personnes lauréates antérieurs
À ce jour, 24 artistes d’exception se sont vu remettre la Bourse. Les lauréats antérieurs sont :

2020 : Heidi Barkun (UQAM) et Mara Eagle (Concordia)
2019 : Céline Huyguebaert (UQAM) et Madeleine Mayo (Concordia)
2018 : Frédérique Laliberté (Concordia) et Émilie Serri (UQAM)
2017 : Andréanne Abbondanza-Bergeron (Concordia) et Martin Leduc (UQAM)
2016 : Yannick Desranleau (Concordia) et Guillaume Adjutor Provost (UQAM)
2015 : Velibor Božović (Concordia) et Myriam Jacob-Allard (UQAM)
2014 : Marie Dauverné (UQAM) et Brendan Flanagan (Concordia)
2013 : Nadia Seboussi (UQAM) et Kim Waldron (Concordia)
2012 : Sébastien Cliche (UQAM) et Julie Favreau (Concordia)
2011 : Aude Moreau (UQAM) et Pavitra Wickramasinghe (Concordia)
2010 : Steve Bates (Concordia) et Véronique Savard (UQAM)

À propos de la Fondation de la famille Claudine et Stephen Bronfman
La Fondation de la famille Claudine et Stephen Bronfman est un organisme de bienfaisance qui aspire à créer et à innover à l'échelle locale, nationale et internationale en mettant l'accent sur Montréal. Site Web

VERSION ANGLAISE

-30-

** Les photos de la lauréate et du lauréat sont disponibles sur demande.

Source
Julie Meunier
Conseillère en relations de presse
Division des relations avec la presse et événements spéciaux
Service des communications, UQAM
Tél. : 514 895-0134
meunier.julie@uqam.ca

Retour en haut de page