https://salledepresse.uqam.ca/

http://www.uqam.ca/|logo_uqam_couleur-blanc.svg|UQAM, Université du Québec à Montréal|38



Université du Québec à Montréal|uqam|http://www.uqam.ca/

Salle de presse


Recherche


presse@uqam.ca



Communiqués de presse

Le 8 mars 2021 – La Faculté des sciences de l’Université du Québec à Montréal (UQAM) est heureuse d’annoncer la création, à la Fondation de l’UQAM, du Fonds pour la rétention et la réussite des femmes en science (Fonds Femmes en science). La Faculté multiplie depuis de nombreuses années les efforts et les initiatives pour briser les stéréotypes et stimuler l’intérêt des jeunes femmes pour les domaines scientifiques. Elle s'engage à en faire plus pour soutenir les étudiantes aux cycles supérieurs. 

Tout a été mis en place, en collaboration avec la Fondation, pour assurer l’attribution des premières bourses à l’automne 2021. «La Fondation de l’UQAM est très heureuse de se joindre à cette initiative de la Faculté des sciences, souligne sa directrice générale, madame Michelle Niceforo. L’accessibilité aux études est à la base de notre action, et, grâce à l’appui des donateurs et donatrices, nous pourrons poser un geste déterminant dans le parcours d’étudiantes et leur permettre d’aller encore plus loin.» 

En faisant de la création du Fonds pour les femmes en science un projet prioritaire, la vice-doyenne à la recherche, madame Isabelle Marcotte et monsieur Normand Séguin, le doyen de la Faculté, posent un geste concret et fort. Ils affirment que les choses doivent changer véritablement. Qu’il ne suffit plus d’encourager les jeunes filles à se lancer dans des études scientifiques, mais qu’on doit augmenter le nombre de modèles féminins et faciliter la conciliation études-famille, un enjeu important pour les étudiantes des cycles supérieurs.

«Nous voulons contribuer plus directement à cette grande cause en mettant l’accent sur la facilitation de l’accès aux études supérieures, notamment à la maîtrise et au doctorat, explique la professeure du Département de chimie, Isabelle Marcotte, première femme de la Faculté des sciences de l’UQAM à y détenir le poste de vice-doyenne à la recherche. Aider les femmes à étudier en science permettra d’agir sur le problème de la sous-représentation de modèles féminins.»

«Je suis particulièrement fière de cette initiative de la Faculté des sciences, que j’ai toujours soutenue avec cœur, affirme madame Magda Fusaro, rectrice de l’UQAM. La sous-représentation des femmes dans des domaines et des postes traditionnellement masculins est un chantier crucial pour l’avenir de l’UQAM et plus largement pour celui de nos sociétés. Avec ce fonds, notre université illustre une nouvelle fois sa capacité d’innovation et son audace à offrir des réponses et des réflexions qui demeurent dans l’ombre alors qu’elles sont pourtant essentielles d’un point de vue sociétal. Par ailleurs, à titre d’ancienne Vice-rectrice aux systèmes d’information, je ne peux que me réjouir d’une telle initiative. Bravissime!»

La présence des femmes en science
Les chercheuses et les chercheurs contribuent aux avancements technologiques et scientifiques dont la société a besoin. Cependant, d’après l’UNESCO, les femmes ne représentent que 30% de tous ces experts! Au Québec, comme partout ailleurs, au baccalauréat, les femmes sont majoritaires dans presque tous les domaines universitaires, sauf en sciences pures et appliquées. Et si au baccalauréat, les cohortes comptent entre 10 et 40% de femmes dans les programmes de sciences, technologie, ingénierie et mathématique, les données chutent aux études de maîtrise et de doctorat.

Le manque de modèles féminins constitue l’une des principales explications à l’absence des femmes dans les programmes de maîtrise et de doctorat, de même qu’en recherche. Quand les étudiantes n’ont pas l’opportunité de côtoyer des professeures et des chercheuses pendant leur cheminement universitaire, elles se disent que le monde de la recherche n’est tout simplement pas pour elles! La difficulté de fonder une famille pendant de longues études constitue également un motif pour les femmes de renoncer à une carrière universitaire.

Le Fonds
Le Fonds pour les femmes en science veut reconnaître le travail des femmes inscrites dans un programme d’études menant à l'exercice d'un métier traditionnellement masculin. Deux bourses seront attribuées annuellement à des étudiantes inscrites à temps plein dans l’un des programmes de la Faculté des sciences de l’UQAM : une bourse de 6000 $ à la maîtrise (frais de scolarité pendant 2 ans) et une bourse de 9000 $ au doctorat (3000$/an pendant 3 ans).

Les boursières seront accompagnées pendant tout leur cheminement par une mentore (professeure, diplômée ou étudiante en voie d’obtenir son diplôme). Elles seront aussi amenées à participer à des activités, organisées par la Faculté des sciences, dans l’objectif de promouvoir la présence de modèles féminins en sciences.

Enfin, pour contribuer à la rétention des femmes en science suite à un congé de maternité, la Faculté travaille actuellement à un programme d’appui financier qui serait offert à des étudiantes qui doivent interrompre, puis reprendre des études supérieures, au moment de la naissance d’un enfant.

Pour donner: utiliser le formulaire de don

Le site Web Femmes en science
La Faculté des sciences de l’UQAM a récemment mis en ligne le site femmes.sciences.uqam.ca, qui rassemble des portraits vidéos d’étudiantes et de professeures.

À propos de la Faculté des sciences de l’UQAM
Engagée à promouvoir la participation équitable des femmes en science, la Faculté des sciences de l’UQAM organise, chaque année, des activités visant à présenter des modèles féminins inspirants. Elle est le partenaire officiel de l'événement Femmes et filles de science du Centre des sciences de Montréal, elle participe tous les ans au Festival des sciences Eurêka et accueille depuis 10 ans des camps de jours scientifiques.

À propos de la Fondation de l’UQAM
Créée en 1976, la Fondation de l'UQAM a comme mission de recueillir des dons afin de contribuer à la vitalité de la formation, de la recherche et de la création à l'UQAM et de favoriser l'accessibilité aux études universitaires par l'offre de bourses aux étudiantes et aux étudiants. Grâce au soutien financier de ses donatrices et donateurs, la Fondation verse chaque année à l'Université les fonds amassés pour assurer le développement de projets porteurs et la réussite aux études dans de nombreux champs du savoir.

-30-

*Plusieurs professeures et étudiantes de la Faculté des sciences, ainsi que la professeure et vice-doyenne à la recherche de la Faculté, Isabelle Marcotte sont disponibles pour des entrevues.

Source : Rose-Aline LeBlanc, conseillère en relations de presse
Division des relations avec la presse et événements spéciaux
Service des communications
leblanc.rose-aline@uqam.ca
twitter.com/RoseAlineLeBlan

Retour en haut de page