https://salledepresse.uqam.ca/

http://www.uqam.ca/|logo_uqam_couleur-blanc.svg|UQAM, Université du Québec à Montréal|38



Université du Québec à Montréal|uqam|http://www.uqam.ca/

Salle de presse


Recherche


presse@uqam.ca



Communiqués de presse

Le 17 décembre 2020 – Dès 2017, l’Observatoire de la langue française de la Direction langue française et diversité des cultures francophones de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) s’est saisi de la question de la découvrabilité des contenus culturels francophones en ligne pour inscrire des actions concrètes à son agenda. Un partenariat a été noué avec l’Université du Québec à Montréal (UQAM), sa Chaire Unesco en communication et technologies pour le développement, et l’Observatoire des réseaux et interconnexions de la société numérique (ORISON). Un état des lieux de la découvrabilité et de l’accès aux contenus culturels francophones sur Internet a ainsi été réalisé entre 2018 et 2020. Deux journées d’études internationales, réunissant 50 conférenciers de 20 pays de la Francophonie et 250 participants (chercheurs, décideurs et professionnels de la culture de l’espace francophone) ont également été organisées à Montréal en octobre 2019.

Aujourd’hui, l’OIF et l’UQAM sont heureuses de lancer deux ouvrages consultables en ligne, rédigés par les professeurs du département de communication sociale et publique, Destiny Tchéhouali (Directeur, ORISON) et Christian Agbobli (titulaire, Chaire Unesco et Vice-recteur à la recherche, à la création et à la diffusion) :

Les ouvrages
- Le rapport final de l’étude sur l’état des lieux de la découvrabilité des contenus culturels francophones propose un éclairage inédit sur les tendances et les pratiques actuelles en matière d’accessibilité, de mise en valeur et de découvrabilité des produits culturels (filières audiovisuelle, cinématographique et musicale) de l’espace francophone.
- L’ouvrage collectif « Regards croisés » complète l’étude en proposant réflexions, témoignages, expérimentations, bonnes pratiques et analyses de cas de la part des acteurs de la société civile sur un enjeu aussi crucial que celui de la découvrabilité et de l’accessibilité des expressions culturelles nationales/locales francophones dans l’environnement numérique.

Les travaux menés démontrent que les pays de l’espace francophone disposent d’une riche diversité de ressources, de talents créatifs, de contenus et d’expressions culturelles et artistiques qui semblent peu présents, visibles et accessibles sur Internet. En effet, les plateformes de diffusion et de distribution numériques qui dictent aujourd’hui la forme, la nature et la circulation des flux de produits culturels numériques n’encouragent manifestement pas l’accès à une offre culturelle diversifiée.

Mécanismes de gouvernance de l’Internet, souveraineté culturelle des pays de l’espace francophone à l’ère du numérique, accès et utilisation des outils numériques, développement de compétences et de littératie numérique font partie des enjeux préoccupants et des défis à relever en agissant de manière concertée.

À propos

Organisation internationale de la Francophonie (OIF)
Présente sur les cinq continents, l’OIF met en œuvre la coopération multilatérale francophone au service de ses 88 États et gouvernements qui ont en partage la langue française. Elle mène des actions dans les domaines prioritaires suivants : la langue française et la diversité culturelle et linguistique ; la paix, la démocratie et les droits de l’Homme ; l’éducation et la formation ; le développement durable et la solidarité. Dans l’ensemble de ses actions, l’OIF accorde une attention particulière aux jeunes et aux femmes ainsi qu’à l’accès aux technologies de l’information et de la communication. La langue française, partagée par 300 millions de locuteurs et locutrices est la raison d’être et le socle de l’Organisation.

UQAM
L’Université du Québec à Montréal (UQAM) est une université publique de langue française dont le rayonnement est international. L’originalité et les caractéristiques propres de ses programmes, sa recherche de pointe souvent axée sur les préoccupations sociales ainsi que ses innovations en création ont contribué à bâtir sa renommée. Elle a récemment développé des domaines d'études et de recherches qui mettent l'accent sur les questions d’analyse de données à caractère personnel ou anonymes. Guidés par l'interdisciplinarité, ses chercheurs sont rassemblés dans des unités de recherche, dont des observatoires et des chaires, de même que dans des instituts et des départements dédiés à ces thématiques nouvelles, tels que la Chaire Unesco en communication et technologies pour le développement de l’UQAM et l’Observatoire des réseaux et interconnexions de la société numérique.

-30-

Source
Julie Meunier
Conseillère en relations de presse
Division des relations avec la presse et évènements spéciaux
Service des communications, UQAM
Cell. : 514 895-0134
meunier.julie@uqam.ca

 

Retour en haut de page