https://salledepresse.uqam.ca/

http://www.uqam.ca/|logo_uqam_couleur-blanc.svg|UQAM, Université du Québec à Montréal|38



Université du Québec à Montréal|uqam|http://www.uqam.ca/

Salle de presse


Recherche


presse@uqam.ca



Communiqués de presse

Montréal, le 4 septembre 2019 - L’Université du Québec à Montréal (UQAM) tient à manifester son profond étonnement et son désaccord devant l’interprétation que le Syndicat des employées et employés (SEUQAM) a faite publiquement aujourd’hui de la proposition patronale de tenir une rencontre de négociation avant la fin de cette semaine ou au début de la suivante.

Alors même que cette rencontre a été proposée de bonne foi par l’Université, le Syndicat a refusé de retourner à la table de négociation sans garanties formelles de la partie patronale sur l’offre monétaire. Or le but d’une rencontre de négociation n’est-il pas justement de… négocier?

L’Université ne peut que regretter le fait que le Syndicat se borne à dénoncer l’offre monétaire qui lui a été présentée sans préciser les pistes de solution recevables et sans accepter de reprendre le dialogue. En dépit de cette situation, l’Université avait déjà confirmé au Syndicat hier la date de la prochaine rencontre de négociation. Celui-ci a annoncé aujourd’hui la tenue d’une troisième journée de grève, malgré la confirmation de sa disponibilité quant au choix de la date de la rencontre.

Dans le cadre financier très exigeant de l’UQAM, dont les paramètres sont fixés par le gouvernement du Québec, l’Université a présenté à ses employées et employés une offre monétaire qui comporte une augmentation salariale minimale garantie. Cela signifie que si la politique salariale gouvernementale (PSG), c’est-à-dire ce que le gouvernement offre au personnel du secteur public, est inférieure au montant minimal garanti par l’Université, les employés obtiendront ce minimum garanti. En clair, ils obtiendront davantage que ce que le gouvernement offre aux employés du secteur public.

L’offre monétaire faite aux membres du SEUQAM représente pour l’UQAM une somme de près de 45 M$ pour la durée de la convention collective, soit jusqu’en 2024-2025.

L’UQAM sera ouverte le 5 septembre et les activités d’enseignement et de recherche continueront de s’y dérouler. Des informations à jour sur les services touchés par la grève sont en ligne sur le site web uqam.ca.

Renseignements : Jenny Desrochers, directrice, Relations avec la presse, UQAM, 514-987-3000, poste 7730 / desrochers.jennifer@uqam.ca.

-30-

Source : Caroline Tessier, directrice du Service des communications, UQAM

Retour en haut de page