Ce que nous réserve 2023 dans l’industrie du tourisme : la Chaire de tourisme Transat de l’ESG UQAM dévoile les grandes tendances

Le 31 janvier 2023 – Après une grande période de turbulences, quelles tendances touristiques se dessinent pour l’année en cours ? L’inflation, la pénurie de main-d’œuvre et les changements climatiques vont-ils continuer d’influencer les habitudes des voyageuses et voyageurs québécois ? Aujourd’hui, la Chaire de tourisme Transat de l’École des sciences de la gestion de l’UQAM (ESG UQAM) a dévoilé son Cahier Tendances 2023 devant des centaines de personnes de l’industrie. Cinq grandes tendances sont à surveiller : hybridation, expérimentation, synergie, connexion et responsabilisation.

Pour Marc-André Vachon, titulaire de la Chaire, « le Cahier Tendances est devenu une publication annuelle touristique incontournable. Les événements des dernières années ont mené à des changements rapides, le travail de veille continue des membres de l’équipe de la Chaire de tourisme Transat permet d’orienter les réflexions et d’inspirer en prévision de la saison touristique à venir ».

L’équipe de la Chaire de tourisme Transat a recueilli des données exclusives provenant d’un panel effectué auprès des voyageuses et voyageurs québécois. Les résultats dévoilés dans le Cahier Tendances permettront d’outiller les gestionnaires touristiques dans la prise de décision stratégique.

Tendances 2023

Hybridation : Le concept d’hybridation a pris une expansion fulgurante dans le contexte changeant des dernières années, où l’adaptation constante est devenue une nécessité. Cette tendance possède désormais de nombreuses déclinaisons : l’hybridation des lieux, des comportements et des compétences. Près d’une personne sondée sur trois (28 %) estime être en situation de télétravail durant l’année en cours. De ce nombre, 15 % comptent faire un séjour pour travailler à distance,
17 % envisagent de prolonger un séjour d’agrément grâce au télétravail et 10 % s’attendent à prolonger un déplacement professionnel. 

Expérimentation : Alors que le monde semble reprendre son souffle, l’heure est à l’expérimentation pour les entreprises et les territoires. La Chaire estime que les solutions mises de l’avant durant la pandémie devraient être maintenues à plus long terme. Les comportements observés depuis 2020 auront également le potentiel de devenir la norme chez les consommateurs. C’est avec ces constatations en tête que le cahier aborde les thèmes des bouleversements organisationnels, de la ville comme laboratoire vivant, de l’agilité et du Web 3.0.

Synergie : Les notions de collaboration et de coopétition telles qu’on les connaît doivent être mises au service d’une économie qui tend vers la circularité, la résilience et la profitabilité des partenaires et de la collectivité et la préservation des ressources naturelles. La transition climatique, les leçons tirées des succès et des échecs de ses pairs ainsi que la participation des résidentes et résidents pour construire une offre touristique durable sont des éléments abordés dans les tendances 2023.

Connexion : Se connecter à la nature, à la culture, au lieu, aux gens, à soi-même est une tendance qui prendra du galon. Cette propension à vouloir vivre pleinement certains moments s’inscrit notamment dans une quête qui a pris de l’ampleur au cours des dernières années : le bien-être. À ce sujet, 62 % des touristes québécois sondés estiment que le voyage est important pour leur santé mentale.

Responsabilisation : Les voyageuses et voyageurs québécois souhaitent voyager de façon plus responsable. Par contre, peu d’entre eux choisissent un hébergement ou une activité en raison de leur orientation durable (22 %) ou payent pour compenser les émissions de gaz à effet de serre émises lors de leurs déplacements (10 %). 

Autres faits saillants

  • La majorité des voyageuses et voyageurs québécois sondés estiment que le contexte économique actuel met un frein aux voyages. Toutefois, 89 % des personnes répondantes envisagent de faire au moins un séjour avec nuitée en 2023.
  • Pour la forte majorité des personnes interrogées, la pénurie de personnel durant leurs séjours dans la province à l’été 2022 a affecté la qualité de leurs expériences.

Version complète du Cahier Tendances 2023

À propos de la Chaire de tourisme Transat

Depuis 30 ans, la Chaire de tourisme Transat de l’ESG UQAM constitue une source privilégiée de connaissances grâce à sa présence dans le milieu touristique, à ses nombreuses publications et à la tenue d’activités de transfert de connaissances et de diffusion d’information par l’entremise de son Réseau de veille. Ses travaux de recherche et l’organisation d’événements contribuent à la formation pratique et à l’acquisition d’expérience de bon nombre de diplômées et diplômés universitaires, tout en étant une source d’information unique et pertinente pour les exploitantes et exploitants et les actrices et acteurs de l’industrie touristique québécoise. Ses deux principaux champs d’intervention sont l’intelligence d’affaires, de même que la connaissance et la veille stratégique.

Contact pour entrevue ou question :  
Alexandra St-Michel
Professionnelle de recherche, Chaire de tourisme Transat
st-michel.alexandra@uqam.ca

-30-

Source :

Joanie Doucet
Conseillère en communication
Division des relations avec la presse et événements spéciaux
Service des communications
Tél.: 514 987-3000, poste 3268
Cell.: 514 297-2771
doucet.joanie@uqam.ca

Partagez