http://salledepresse.uqam.ca/

http://www.uqam.ca/|logo_uqam_couleur-blanc.svg|UQAM, Université du Québec à Montréal|38



Université du Québec à Montréal|uqam|http://www.uqam.ca/

Salle de presse


Recherche


presse@uqam.ca



L'actualité vue par nos experts

Le 9 février 2016 - Le gouvernement fédéral a obtenu en janvier de la Cour suprême un court sursis de quatre mois pour encadrer l’aide médicale à mourir au Canada. Cette décision permet aussi, suite à un jugement partagé, aux professionnels de la santé du Québec de continuer d'accompagner dans leurs démarches les patients en fin de vie qui désirent se prévaloir de l'aide médicale à mourir, en vertu de la nouvelle Loi concernant les soins de fin de vie. Cette loi québécoise est défendue par le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, mais elle est contestée jusqu’en Cour supérieure au Québec.

Des clarifications s’imposent donc sur le processus qui permettra d’agir légalement dans les interventions concernant l’aide médicale à mourir et cela, en fonction des besoins bien compris des mourants et de leurs proches.

Des experts de l’UQAM apportent un éclairage sur ces questions.

Liste d’experts

Elsa Acem

Chargée de cours, Département des sciences juridiques

Les coordonnées téléphoniques seront fournies sur demande

acem.elsa@uqam.ca

Champs d'expertise :
  • Les récents jugements au Québec dans D’Amico
  • Les conflits de lois et les questions d'interprétation
  • Les modifications qui seront apportées au Code criminel et les travaux du comité mixte spécial sur l'aide médical à mourir
  • Les différences juridiques entre l'aide médicale à mourir et la sédation palliative continue
  • Le consentement éclairé aux soins du patient et des représentants pour la sédation palliative continue
  • Les directives médicales anticipées et la création du nouveau registre de la RAMQ
  • Les difficultés de communication entre le personnel soignant et les représentants de patients inaptes
Valérie Bourgeois-Guérin

Professeure, Département de Psychologie

514 987-3000, poste 5298

bourgeois-guerin.valerie@uqam.ca

Champs d'expertise :
  • Les visions de la mort, de la souffrance et du vieillissement dans notre société et l'aide médicale à mourir
  • La souffrance (en contexte de fin de vie)
  • Le soutien psychologique des personnes en fin de vie
  • L'expérience psychologique des personnes en fin de vie
  • La souffrance des hommes et des femmes âgées en fin de vie
Diane Laflamme

Rédactrice en chef de la revue Frontières (revue savante spécialisée sur la mort et le deuil)
Chargée de cours à l'École de travail social de l'UQAM et au Département de sciences des religions
Chercheure au groupe de recherche : Éducation éthique et éthique en éducation

514 987-3000, poste 0251
514 931-7967 (rés.)

ad.laflamme@sympatico.ca

Champs d'expertise :
  • Les faiblesses des protections concernant l'aide médicale à mourir
  • Pratique d'intervention auprès des mourants, de leurs proches et des intervenants
  • Enjeux éthiques en fin de vie
Brian Mishara

Professeur, Département de psychologie
Directeur du Centre de recherche et d'intervention sur le suicide et l'euthanasie (CRISE)
Président du Comité scientifique du 28e Congrès mondial de l'Association internationale pour la prévention du suicide, tenu à Montréal en juin dernier

514 987-3000, poste 4832

mishara.brian@uqam.ca

Champs d'expertise :
  • A témoigné plusieurs fois devant les comités parlementaires créés par les gouvernements provincial et fédéral sur l'encadrement législatif de l'aide à mourir
  • « Mettre fin à la vie est un enjeu représentant un énorme défi pour les législateurs, et ce dans tous les pays développés. Il leur incombe de faire preuve de prudence et de chercher à obtenir un consensus crédible au sein du grand public, qui soit basé sur une véritable compréhension des options »
Mélanie Vachon

Professeure, Département de psychologie
Chercheure, Centre de recherche interdisciplinaire sur le suicide et l'euthanasie (CRISE)

514 987-3000 poste 2490
514 625-3198 (cell.)

vachon.melanie@uqam.ca

Champs d'expertise :
  • Impacts de l'aide médicale à mourir sur les équipes de soins
  • La philosophie des soins palliatifs et sa position morale face à l'aide médicale à mourir
  • Expertise psychologique sur les risques et bénéfices de l'aide médicale à mourir pour les patients, famille, soignants
  • L'expertise québécoise sur l'aide à mourir
  • Expérience de la fin de vie des patients et membres de la famille
  • L'évolution de la qualité des soins pour les mourants
  • L'historique des avancées et des reculs sur ces questions au Québec
  • La collaboration entre médecins, personnels infirmiers et travailleurs sociaux sur cette question
  • La frontière entre le soulagement des inconforts et la possibilité de précipiter la fin de vie
  • Un aperçu des différentes approches au niveau international
  • L'accès aux soins palliatifs versus l'aide médicale à mourir

Vidéo

Conférence ISS: «Mourir dans la dignité: La loi 2 sur les soins de fin de vie: quelle sphère d'autodétermination pour le patient?»

Conférence ISS: «Mourir dans la dignité: La loi 2 sur les soins de fin de vie favorise-t-elle une mort dans la dignité pour tous les Québécois?»

Conférence ISS: «Mourir dans la dignité: discussion et période de questions»

Article UQAM

Oui à l'aide médicale à mourir

Euthanasie : le soin ultime?

Nos experts dans les médias

Aide à mourir: le projet de loi C-14 est-il constitutionnel? | Rachel Chagnon
LaPresse.ca

La Cour suprême inspirée par le modèle québécois | Lucie Lemonde
CIBL1015.com

Retour en haut de page