http://salledepresse.uqam.ca/

http://www.uqam.ca/|logo_uqam_couleur-blanc.svg|UQAM, Université du Québec à Montréal|38



Université du Québec à Montréal|uqam|http://www.uqam.ca/

Salle de presse


Recherche


presse@uqam.ca



L'actualité vue par nos experts

Le 17 janvier 2019 - La démarche judiciaire de deux Québécois souffrant de maladies neurodégénératives et le début du procès d’un homme accusé du meurtre de son épouse atteinte d’Alzheimer viennent rouvrir le débat sur l’aide médicale à mourir.

Des experts de l’UQAM sont disponibles pour analyser et commenter les enjeux entourant cette question.

Cette liste est une mise à jour d’une liste parue le 9 février 2016.

Les experts ayant accepté d’apparaître sur cette liste peuvent être joints directement.

D’autres experts pourraient s’ajouter.

Liste d’experts

Valérie Bourgeois-Guérin

Professeure, Département de psychologie

514 987-3000, poste 5298

bourgeois-guerin.valerie@uqam.ca

Champs d'expertise :
  • Les visions de la mort, de la souffrance et du vieillissement dans notre société et l'aide médicale à mourir;
  • La souffrance (en contexte de fin de vie);
  • Le soutien psychologique des personnes en fin de vie;
  • L'expérience psychologique des personnes en fin de vie;
  • La souffrance des hommes et des femmes âgées en fin de vie;
  • Souffrances psychologiques des personnes qui formulent une demande d’aide médicale à mourir.
Diane Laflamme

Professeure associée à l’École de travail social
Chercheuse rattachée à l’Institut Santé et Société de l’UQAM
Codirectrice et rédactrice en chef de la revue FRONTIÈRES (revue savante spécialisée sur la mort et le deuil)

514 987-3000, poste 8537
514 931-7967

ad.laflamme@sympatico.ca

Champs d'expertise :
  • Les pratiques d’accompagnement et l’intervention en contexte de maladie grave et de fin de la vie;
  • L’autonomie de la personne et le consentement aux soins;
  • L’aide médicale à mourir dans le continuum de soin;
  • La souffrance de la personne malade, de sa famille, de ses proches et des soignants;
  • Les enjeux éthiques en fin de vie;
  • Le deuil et le soutien aux endeuillés.
Brian Mishara

Professeur, Département de psychologie
Directeur du Centre de recherche et d'intervention sur le suicide, enjeux éthiques et pratiques de fin de vie (CRISE)

514 987-3000, poste 4832

mishara.brian@uqam.ca

Champs d'expertise :
  • A témoigné plusieurs fois devant les comités parlementaires créés par les gouvernements provincial et fédéral sur l'encadrement législatif de l'aide à mourir;
  • « Mettre fin à la vie est un enjeu représentant un énorme défi pour les législateurs, et ce dans tous les pays développés. Il leur incombe de faire preuve de prudence et de chercher à obtenir un consensus crédible au sein du grand public, qui soit basé sur une véritable compréhension des options ».

Vidéo

Conférence ISS: «Mourir dans la dignité: La loi 2 sur les soins de fin de vie: quelle sphère d'autodétermination pour le patient?»

Conférence ISS: «Mourir dans la dignité: La loi 2 sur les soins de fin de vie favorise-t-elle une mort dans la dignité pour tous les Québécois?»

Conférence ISS: «Mourir dans la dignité: discussion et période de questions»

Article UQAM

Honoré par l'Acfas

Prix international en psychologie

L'avocat des patients

Oui à l'aide médicale à mourir

Euthanasie : le soin ultime?

Nos experts dans les médias

Comment vivre son deuil après une aide médicale à mourir? | Diane Laflamme
LeDevoir.com

Aide médicale à mourir : de plus en plus de demandes au Québec | Brian L. Mishara
Ici.Radio-Canada.ca

Retour en haut de page