http://salledepresse.uqam.ca/

http://www.uqam.ca/|logo_uqam_couleur-blanc.svg|UQAM, Université du Québec à Montréal|38



Université du Québec à Montréal|uqam|http://www.uqam.ca/

Salle de presse


Recherche


presse@uqam.ca



Salle de presse - Résultats
  • All
  • (10)
Faire mouche grâce à l’image – Exposition rétrospective de l’affichiste Nelu Wolfensohn au Centre de design de l’UQAM

Dates : 17 novembre au 11 décembre 2016Vernissage : mercredi 16 novembre, à 18 heuresCommissaire : Jocelyne Le Bœuf, directrice recherche et valorisation des Design Labs de L’École de design Nantes Atlantique

Le 25 octobre 2016 – Le travail de l’affichiste et professeur à l’École de design de l’UQAM Nelu Wolfensohn fait mouche lorsque vient le temps de capter l’attention du spectateur. Il sait lui faire comprendre en un éclair, une idée, un message, par le biais d’une image et de peu de mots. Le public pourra découvrir l’étendue de son talent dans l’exposition rétrospective Notes vagabondes présentée au Centre de design de l’UQAM. Plus de 90 affiches, la plupart sélectionnées dans le cadre des concours internationaux, témoignent de l’actualité politique, sociale ou culturelle, se référant autant à la réalité québécoise qu’aux problèmes universels de notre époque.

Notes vagabondesTraitant de thèmes aussi divers que les droits de l’homme, le terrorisme, les universités, les arts, le design ou la psychanalyse, Nelu Wolfensohn manie, en grand professionnel de l'image, les symboles, les jeux typographiques et le dialogue entre formes et mots. Dans ses affiches, le concept demeure une préoccupation essentielle et son discours graphique s’inscrit avant tout dans la logique d'une communication forte, de préférence allégorique, qui prédomine l'aspect esthétique du projet. La plus-value métaphorique attachée à ses œuvres ouvre la pensée et enrichit le regard. Plusieurs niveaux d'interprétation sont possibles. La dimension conceptuelle revendiquée n'exclut pas l'originalité et la richesse du travail sur l'image. Ainsi, ses affiches, parfois choquantes, peuvent se vêtir de poésie et de beauté, car souvent, le coup de poing visuel de Nelu Wolfensohn est contenu dans un somptueux gant de velours.

CatalogueL’exposition est accompagnée d’un catalogue, Notes vagabondes. Métaphores et mémoire dans les affiches de Nelu Wolfensohn. L’ouvrage dirigé par Jocelyne Le Bœuf, commissaire de l’exposition, contient des textes de Diane Charbonneau, conservatrice des arts décoratifs et contemporains au Musée des beaux-arts de Montréal; Adriana Dredge, critique d’art et, jusqu’à récemment, Senior Lecturer University of the Arts de Londres; et Ronald Jr. Filion-Mallette, designer et professeur à l’École de design de l’UQAM.

Nelu WolfensohnNé à Bucarest, le designer graphique et directeur artistique Nelu Wolfensohn s’installe à Montréal en 1976 et, après plusieurs années de travail comme directeur artistique de Graphisme Lavalin, devient professeur à l’École de design de l’UQAM en 1992. Parmi ses nombreux projets, on compte Concepts pour tous, la toute première banque d’images gratuites sur le web consacrée aux causes humanitaires. Dans son enseignement, Nelu Wolfensohn porte une attention particulière aux problématiques de la conceptualisation et de la réalisation de dossiers de design complexes, comme les projets de communication se référant à la vie sociale et politique au Québec et au Canada. Ainsi, de 2002 à 2015, à l’occasion des élections municipales, provinciales ou fédérales, ses étudiants créent des campagnes parallèles de propagande très remarquées, qui frappent par leur originalité, leur audace et leur franc-parler.

Les œuvres de Nelu Wolfensohn, régulièrement exposées et publiées, font partie des archives de musées, bibliothèques et collections privées. 27 de ses affiches se retrouvent dans la collection permanente du Musée de beaux-arts de Montréal (MBAM) et il est le seul affichiste canadien dont le travail figure dans le livre Arts décoratifs et design du MBAM, paru en 2012. Nelu Wolfensohn fut l’unique designer canadien invité à la World’s best poster designers exhibition qui s’est déroulée en 2015 dans le cadre du 1er Festival international d’affiches à Shenzhen, Chine.

Actif dans divers comités et jurys à l’occasion d’événements nationaux et internationaux de design, il participe à titre de conférencier à de nombreux colloques et congrès au Canada, et à l’étranger. En 2014, il préside le jury international de la 13e Biennale internationale de l’affiche à Mexico. Il est membre honoraire de la Société des designers graphiques du Québec (SDGQ).

Adresse et heures d'ouvertureCentre de design de l'UQAM1440, rue Sanguinet (angle Sainte-Catherine Est)Montréal (métro Berri-UQAM)Ouvert du mercredi au dimanche, de midi à 18 heuresEntrée libre

RenseignementsTél. : 514 987-3395www.centrededesign.com Page Facebook

-30-

Photos haute résolution : https://centrededesign.smugmug.com/Saison-20162017/Notes-Vagabondes-Nelu/

Source : Maude N. Béland, conseillère en relations de presse Division des relations avec la presse et événements spéciaux Service des communications Tél. : 514 987-3000, poste 1707 beland.maude_n@uqam.ca twitter.com/MaudeNBeland

mardi 25 octobre 2016
Incisive images: A Nelu Wolfensohn poster retrospective at the UQAM Design Center

Dates: November 17 to December 11, 2016Vernissage: Wednesday, November 16 at 6 pmCurator: Jocelyne Le Bœuf, Director - Design Lab Research at L'École de design Nantes Atlantique

October 25, 2016 – The posters of Nelu Wolfensohn convey their message with incisive images and few words. Notes Vagabondes, a retrospective at the UQAM Centre de Design, offers the public an opportunity to appreciate the talent of this graphic designer and professor at the UQAM School of Design. Many of his posters were selected in international design competitions, and reflect current political, social or cultural issues, relevant both to Quebec realities and also, to the universal concerns of our time.

Notes VagabondesDealing with topics such as human rights, terrorism, academic life, the arts, design and psychoanalysis, Wolfensohn skillfully harnesses a constant dialogue between meaning and images.The metaphorical added value of his posters challenges our minds and enhances our vision. His works suggest several levels of interpretation; however, strong conceptual contents do not rule out form originality and richness. Even when shocking, as sometimes they are, his posters are clothed in poetry and beauty, for Wolfensohn's visual punch arrives most of the time in a sumptuous velvet glove...

CatalogueThe exhibition is accompanied by a catalogue, Notes vagabondes. Métaphores et mémoire dans les affiches de Nelu Wolfensohn. Written by exhibition curator Jocelyne Le Bœuf, the publication includes essays by Diane Charbonneau, Curator of Modern and Contemporary Decorative Arts at the Montreal Museum of Fine Arts; Adriana Dredge, art critic and, until recently, Senior Lecturer at University of the Arts London; and Ronald Jr. Filion-Mallette, designer and professor at the UQAM School of Design.

Nelu WolfensohnBucharest-born graphic designer Nelu Wolfensohn settled in Montreal in 1976 and, after several years as art director at Graphisme Lavalin, became a professor at the UQAM School of Design in 1992. In his teachings, Professor Wolfensohn focuses mainly on the conceptualization process and the realization of complex design projects. Some of the assignments relate to the political life of Quebec and Canada. As such, from 2002 to 2015, during municipal, provincial and federal elections, his students created parallel propaganda campaign posters, most appreciated for their originality, audacity and strength. Among his many pedagogical initiatives, one is definitely well known: Concepts for All, an on-line image bank offering free downloads of visual concepts for humanitarian causes.

Wolfensohn's works are regularly exhibited and published, and can be found in museums, libraries and private collections. During his career he has won numerous graphic design awards in both Canada and abroad. Twenty-seven of his posters are included in the permanent collection of the Montreal Museum of Fine Arts (MMFA), and he is the only Canadian poster artist whose work was published in the MMFA 2012 Decorative Arts and Design book. Wolfensohn also was the only Canadian designer invited to the World's Best Poster Designers Exhibition 2015 at the 1st International Poster Festival of Shenzhen, in China.

Nelu Wolfensohn is active on various committees and juries in national and international design events and has been a guest speaker at seminars and conferences in Canada and abroad. In 2014, he was the president of the international jury at the 13th International Poster Biennial in Mexico. He is an honorary member of the Quebec Graphic Designers Society (SDGQ).

Location and hoursUQAM Design Center1440 Sanguinet Street (corner of Sainte-Catherine East)Montreal (Berri-UQAM metro)Open Wednesday to Sunday, noon to 6 pmFree admission

InformationPhone: 514-987-3395www.centrededesign.com Facebook Page

- 30 –

High-resolution photos: https://centrededesign.smugmug.com/Saison-20162017/Notes-Vagabondes-Nelu/ 

Source: Maude N. Béland, Press Relations OfficerPress Relations and Special Events DivisionUQAM Communications ServicePhone: 514 987-3000, ext. 1707beland.maude_n@uqam.ca twitter.com/MaudeNBeland

mardi 25 octobre 2016
Film animation, drawings and pinscreen: the work of Illustrator and filmmaker Michèle Lemieux at the UQAM Centre de design

Version française

Dates: September 22 to November 6, 2016Vernissage: Wednesday, September 21 at 6 pmCurator: Angela Grauerholz, Professor at the UQAM School of Design

September 2, 2016 – Michèle Lemieux is an Illustrator, filmmaker and professor at the UQAM School of Design, whose work displays both talent and technique. With the exhibition The Whole and Its Parts. Michèle Lemieux, from Drawing to Animation, presented at the UQAM Centre de design, the public will be able to discover the artist's work through sketchbooks for animated films that she made at the National Film Board of Canada (NFB) between 2003 and 2012.

Following its successful showing at the Canadian Cultural Centre in Paris earlier this year, the exhibition represents a unique opportunity for the Montreal public to explore preliminary sketches and visual experiments of Lemieux’s films in progress executed on the pinscreen. Due to an exceptional loan from the Centre national du cinéma et de l'image animée (France), the visitor will be able to observe a real pinscreen, this singular instrument created by Alexander Alexeïeff and Claire Parker in 1931.

The Whole and Its Parts. Michèle Lemieux, from Drawing to AnimationMichèle Lemieux worked for most of her career as a children's book Illustrator before entering the world of animated film. She has taught drawing and illustration at the UQAM School of Design for more than 20 years. Her extraordinary talent for drawing, is exemplified in her daily practice of sketching, of recording ideas, observations and dreams in her notebooks. These seminal drawings and their transposition into her artistic work are at the heart of the exhibition. The film Here and the Great Elsewhere (2012), not only shows her great technical mastery, but also reveals how the pinscreen as a tool, and her dialogue with it, have given her a new way to create and to view her artist practice.

The pinscreen, acquired by the NFB in 1973, where it is installed in a dark studio space. With its 240,000 movable black steel pins, it is more of a bas-relief than a drawing board. Lit from the side by a powerful light source, each image is created by the shadow projected by the numerous pins onto the white surface. A fixed camera photographs each image and transmits it to the computer screen. As Michèle Lemieux explains: "On the pinscreen, chiaroscuro is not merely the representation of light and shade, it is, strictly speaking, the raw material with which the image is created."

View video: Here and the Great Elsewhere - Michèle Lemieux and the Secret of Pinscreen (Making of)

This project is the result of the collaboration of several people, but it owes its existence primarily to the continuous exchange between two artists, Michèle Lemieux and Angela Grauerholz, and their mutual interest in one another's work and creative processes. As well as being a reflection on the work of Michèle Lemieux and an introduction to her creative process, the exhibition is an attempt to broaden the debate beyond discussion on the use of drawing in art, and film animation in particular, by addressing the implications of the use of a tool as old as the pinscreen in contemporary art and design.

The exhibition is accompanied by a publication, and artist’s book of sorts, pour ne pas interrompre le geste, as well as a soundscape created by New York composer Melissa Grey.

Open to allSpecial presentation of the film Here and the Great Elsewhere with commentary by Michèle Lemieux: Wednesday, October 26, at 6 pm.

Projection of Here and the Great Elsewhere on the UQAM Centre de design : from September 21 to November 6 2016, 6 pm to 11 pm.

SupportProduced by the UQAM Centre de Design, this exhibition is presented in collaboration with the National Film Board of Canada and the Centre national du cinéma et de l’image animée (France). It was made possible through the financial support of the Canada Council for the Arts.

Address and opening hoursUQAM Centre de Design1440 Sanguinet Street (corner of Sainte-Catherine East)Montreal (Berri-UQAM metro)Open Wednesday to Sunday, noon to 6 pm.Free admission

InformationPhone: 514-987-3395www.centrededesign.comFacebook Page

- 30 –

High definition photos:https://centrededesign.smugmug.com/Saison-20162017/Mich%C3%A8le-Lemieux-du-dessin-au

Source: Maude N. Béland, Press Relations OfficerPress Relations and Special Events DivisionUQAM Communications ServicePhone: 514 987-3000, ext. 1707beland.maude_n@uqam.ca twitter.com/MaudeNBeland

vendredi 2 septembre 2016
Cinéma d'animation, dessins et écran d’épingles : le travail de l’illustratrice et cinéaste Michèle Lemieux au Centre de design de l’UQAM

Dates : 22 septembre au 6 novembre 2016Vernissage : mercredi 21 septembre 2016, à 18 hCommissaire : Angela Grauerholz, professeure à l’École de design de l’UQAM

Le 1er septembre 2016 – Michèle Lemieux est une illustratrice, cinéaste et professeure à l’École de design de l’UQAM, dont l’œuvre est marqué par le talent et la grande maîtrise du dessin. Grâce à l’exposition Le tout et la partie. Michèle Lemieux, du dessin au film d’animation présentée au Centre de design de l’UQAM, le public pourra découvrir le travail de l’artiste à travers les nombreux carnets de croquis en lien avec les films d’animation qu’elle a réalisés à l’Office national du film du Canada (ONF) entre 2003 et 2012.

Suite à son passage remarqué au Centre culturel canadien à Paris plus tôt cette année, l’exposition permettra au public montréalais de découvrir les esquisses préliminaires et les expérimentations visuelles relatives aux films de Michèle Lemieux sur l’écran d’épingles. Grâce à un prêt exceptionnel de la part du Centre national du cinéma et de l'image animée (France), le visiteur pourra également examiner de près un écran d’épingles, instrument singulier créé par Alexander Alexeïeff et Claire Parker en 1931.

Le tout et la partie. Michèle Lemieux, du dessin au film d’animationMichèle Lemieux a travaillé pendant la majeure partie de sa carrière comme illustratrice en littérature jeunesse avant d’aborder le monde du cinéma d’animation. Elle enseigne le dessin et l’illustration à l’École de design de l’UQAM depuis plus de 20 ans. Son œuvre est empreint de son très grand talent pour le dessin qu’elle pratique au quotidien, consignant idées, observations et rêves dans ses carnets. Ces dessins et leur transposition dans son travail artistique sont au cœur de l’exposition. Avec son film Le grand ailleurs et le petit ici (2012), non seulement fait-elle preuve d’une grande maîtrise technique, mais elle nous fait aussi voir comment l’écran d’épingles en tant qu’instrument, et le dialogue qu’elle entretient avec celui-ci, a ouvert pour elle une toute nouvelle façon de créer et d’entrevoir sa pratique d’artiste.

L’écran d’épingles, acquis par l’ONF en 1973, est installé dans une pièce totalement obscure et est illuminé d’un puissant éclairage rasant. Chaque image est constituée de l’ombre projetée des 240 000 épingles rétractables sur la surface blanche. Il tient davantage du bas-relief que de la planche à dessin. Une caméra fixe photographie chaque dessin, et le transmet à l’écran d’ordinateur. Comme le souligne Michèle Lemieux : « Sur l’écran d’épingles, le clair-obscur n’est pas la simple représentation de la lumière et de l’ombre, il est, à proprement parler, la matière première avec lequel l’image est créée. »

Voir la vidéo Le grand ailleurs et le petit ici - Michèle Lemieux et les secrets de l'écran d'épingles

Ce projet résulte de la collaboration de plusieurs personnes, mais il découle avant tout de l’échange continu entre deux artistes, Michèle Lemieux et Angela Grauerholz, qui s’intéressent à leur travail mutuel et à leur processus de création respectif. Au-delà d’une réflexion sur l’œuvre de Michèle Lemieux et d’une initiation à son processus de création, cette exposition souhaite élargir le débat, dépassant la discussion sur l’utilisation du dessin en art, et en cinéma d’animation en particulier, en abordant les implications du recours à un outil aussi ancien que l’écran d’épingles en art et design contemporains.

L’exposition est accompagnée d’une publication, pour ne pas interrompre le geste, à la fois catalogue et livre d’artiste, et l’environnement sonore est une création de la compositrice Melissa Grey (New York).

Activité ouverte à tousPrésentation spéciale du film Le grand ailleurs et le petit ici commenté par Michèle Lemieux : le mercredi 26 octobre, à 18 h.

Projection du film Le grand ailleurs et le petit ici sur la façade du Centre de design de l’UQAM : du 21 septembre jusqu’au 06 novembre 2016 inclusivement, de 18 h à 23 h

 

AppuisCette exposition, produite par le Centre de design de l’UQAM, est présentée avec la collaboration de l’Office national du film du Canada et du Centre national du cinéma et de l’image animée (France). Sa réalisation a été rendue possible grâce au soutien financier du Conseil des arts du Canada.

Adresse et heures d'ouvertureCentre de design de l'UQAM1440, rue Sanguinet (angle Sainte-Catherine Est)Montréal (métro Berri-UQAM)Ouvert du mercredi au dimanche, de midi à 18 heuresEntrée libre

RenseignementsTél. : 514 987-3395www.centrededesign.com Page Facebook

-30-

Photos haute définition :https://centrededesign.smugmug.com/Saison-20162017/Mich%C3%A8le-Lemieux-du-dessin-au/

Source : Maude N. Béland, conseillère en relations de presse Division des relations avec la presse et événements spéciaux Service des communications Tél. : 514 987-3000, poste 1707 beland.maude_n@uqam.ca twitter.com/MaudeNBeland

jeudi 1 septembre 2016
Fall 2016 at the UQAM Centre de Design

Version française

August 11, 2016 – The UQAM Centre de Design has announced its programming for Fall 2016: drawings and animated films by Michèle Lemieux and a retrospective of works by poster artist Nelu Wolfensohn.

The Whole and Its PartsMichèle Lemieux, from Drawing to AnimationCurator: Angela Grauerholz, Professor at the UQAM School of DesignSeptember 22 to November 6, 2016Opening: Wednesday, September 21 at 6 pm

This exhibition will feature the work of Quebec illustrator and animator Michèle Lemieux, a professor at the UQAM School of Design. The exhibition will focus on her sketches for animated films that she created for the National Film Board of Canada (NFB) between 2003 and 2012.

In addition, while the artist is working on a new film, the public will have a unique opportunity to see her preliminary sketches and her visual experiments on a pinboard, an instrument invented in France by Alexander Alexeïeff and Claire Parker and owned by the NFB. A publication, pour ne pas interrompre le geste, will accompany the exhibition.

The exhibition is produced by the UQAM Centre de Design and presented in collaboration with the National Film Board of Canada and the Centre national du cinéma et de l’image animée (France). It was made possible through the financial support of the Canada Council for the Arts.

 

Notes vagabondes | Nelu WolfensohnCurator: Jocelyne Le Boeuf, Director of Research and Development, the Design Labs at the Ecole de design Nantes AtlantiqueNovember 17 to December 11, 2016Opening: Wednesday, November 16 at 6 pm

Notes Vagabondes is a retrospective of posters by Nelu Wolfensohn, Professor at the UQAM School of Design and honorary member of the Société des designers graphiques du Québec. Selected mainly from designs for international competitions, the posters deal with current political, social or cultural topics relevant both to Quebec and to universal issues of our age. The exhibition catalogue, Notes vagabondes, will be published digitally on the Web.

Wolfensohn's works are exhibited and published regularly and appear in museums, libraries and private collections. Twenty-seven of his posters are in the permanent collection of the Montreal Museum of Fine Arts (MMFA) and he is the only Canadian poster artist whose work was included in the MMFA 2012 publication Decorative Arts and Design. Wolfensohn was the only Canadian designer invited to participate in the World's Best Poster Designers Exhibition 2015 at the 1st International Poster Festival of Shenzhen, in China.

 

Address and opening hoursUQAM Centre de Design1440 Sanguinet Street (corner of Sainte-Catherine East)Montreal (Berri-UQAM metro)Open Wednesday to Sunday, noon to 6 pmFree admission

InformationPhone: 514-987-3395www.centrededesign.com Facebook Page

 

- 30 –

High-resolution photos: https://centrededesign.smugmug.com/Saison-20162017/ 

Source: Maude N. Béland, Press Relations OfficerPress Relations and Special Events DivisionUQAM Communications ServicePhone: 514 987-3000, ext. 1707beland.maude_n@uqam.catwitter.com/MaudeNBeland

 

mercredi 10 août 2016
Nuit blanche au Centre de design de l’UQAM et réorganisation de la programmation

Le 18 février 2016 – Les noctambules de la Nuit blanche du festival MONTRÉAL EN LUMIÈRE auront droit à une présentation spéciale de l'exposition Papineau Gérin-Lajoie Le Blanc. Une architecture du Québec moderne, 1958-1974 le 27 février 2016, dès 20 h, au Centre de design de l’UQAM. De plus, une version adaptée du film animé Le grand ailleurs et le petit ici, réalisé par la professeure de l’École de design de l’UQAM Michèle Lemieux et produit par l’ONF, sera projetée sur la façade du pavillon de Design lors de cette nuit. Cette projection est organisée dans le cadre de la présentation, au Centre culturel canadien à Paris en avril et au Centre de design en septembre, de l’exposition Michèle Lemieux. Le tout et la partie portant sur le travail de l’illustratrice et cinéaste.

Cette projection spéciale réalisée par Charles Desmarais, diplômé en design à l'UQAM, et dont la bande sonore est une création de Sacha Ratcliffe, est présentée en collaboration avec le Partenariat du Quartier des spectacles.

La présentation à Montréal de l'exposition Le tout et la partie. Michèle Lemieux, du dessin au film d’animation, prévue initialement pour l'hiver 2016, est reportée à l’automne, du 15 septembre au 30 octobre 2016. Auparavant, elle sera présentée au Centre culturel canadien à Paris, du 14 avril au 2 septembre 2016.

Réorganisation de la programmationLe Centre de design de l’UQAM est dans l’obligation de réorganiser sa programmation étant donné la grève illimitée déclenchée par le Syndicat des employé-e-s étudiants de l’UQAM le 7 décembre 2015. La surveillance des expositions étant assumée par des étudiant-e-s syndiqué-e-s, le Centre de design ne peut poursuivre normalement ses activités dans les circonstances. Dès que la grève cessera et que le Centre de design pourra reprendre ses activités, la présentation de l’exposition sur l’œuvre de Papineau Gérin-Lajoie Le Blanc sera prolongée.

AdresseCentre de design de l'UQAM1440, rue Sanguinet (angle Sainte-Catherine Est)Montréal (métro Berri-UQAM)

RenseignementsTél. : 514 987-3395www.centrededesign.com Page Facebook

-30-

Source : Maude N. Béland, conseillère en relations de presse Division des relations avec la presse et événements spéciaux Service des communications Tél. : 514 987-3000, poste 1707 beland.maude_n@uqam.ca twitter.com/MaudeNBeland

mercredi 17 février 2016
L’UQAM : halte créative au cœur de la Nuit blanche

Le 9 février 2016 – L’UQAM invite les noctambules à faire un arrêt sur son campus pour profiter de sa programmation débridée le 27 février 2016, lors de la Nuit blanche du Festival MONTRÉAL EN LUMIÈRE. Dès 20 h, des créations en médias interactifs, en arts visuels et médiatiques et en design d’événements animeront la rue Saint-Denis, entre les rues Sainte-Catherine et De Maisonneuve, ainsi que certains pavillons de l’UQAM.

ActivitésRue Saint-DenisSur la Place Pasteur, les étudiants finissants en médias interactifs de l’UQAM recréeront une clairière enchantée où les festivaliers seront invités à déambuler pour en découvrir les secrets. Intitulée Aura, l’installation s’animera au contact des visiteurs, réagissant en sons et lumières aux interactions. Ce projet est réalisé en collaboration avec le Partenariat du Quartier des spectacles.

Aux abords du pavillon de Design (DE)Comme chaque année, les étudiants du Diplôme d’études supérieures spécialisées (DESS) en design d’événements ont conçu une programmation inventive, qui suscite la participation et l’étonnement.

L’installation circulaire Le cirque des choses sérieuses invitera le public à se questionner sur son implication citoyenne. Les participants seront appelés aux urnes pour voter, le tout dans une ambiance décalée et décadente!

Donnez votre opinion... à l’aveugle! La débatterie, propose aux festivaliers de se lancer dans des débats enflammés pour réchauffer l’atmosphère. Au programme : rencontres, discussions, débats ou rigolades. Le tout sans pouvoir observer ses interlocuteurs.

Également, les noctambules traverseront le temps et l’espace au moyen des Capsule (in)temporelles, une installation permettant de partager des messages d’espoir pour l’humanité.

Centre de design de l’UQAMUne version adaptée du film animé Le grand ailleurs et le petit ici de la professeure Michèle Lemieux, produit par l’ONF, sera projetée sur la façade du pavillon de Design. Cette projection est organisée dans le cadre de la présentation, au Centre culturel canadien à Paris en avril et au Centre de design en septembre, de l’exposition Michèle Lemieux. Le tout et la partie portant sur le travail de l’illustratrice et cinéaste. De plus, les visiteurs pourront profiter de la prolongation de l’exposition Papineau Gérin-Lajoie Le Blanc. Une architecture du Québec moderne, 1958-1974.

Pavillon Judith-Jasmin (J)Le CDEx, le Centre de diffusion et d'expérimentation des étudiants de la maîtrise en arts visuels et médiatiques, présente Observatoire de l’instant immédiat, l’exposition de la finissante à la maîtrise en arts visuels et médiatiques Akiko Sasaki. Cette installation, composée de verre et de projections lumineuses, invite le spectateur à la contemplation de phénomènes hors de l’ordinaire, créés par des effets d’optique.

Pavillon Judith-Jasmin Annexe (JE)Les festivaliers sont invités à découvrir L’univers des médias interactifs en interagissant avec les diverses installations sonores et visuelles créées par les étudiants du programme de médias interactifs de l’UQAM. Les visiteurs pourront notamment visiter une réalité alternative, contrôler les lois de la physique ou encore la topographie d’un lieu.

Programmation complète et horaire des activités de l’UQAM : http://nuitblanche.uqam.ca/ 

Les arts et la communication à l’UQAML’UQAM offre la programmation la plus complète dans le domaine des arts au Canada. Elle est la seule université canadienne à offrir des cours dans toutes les disciplines artistiques, et ce, aux trois cycles d’études. Dans le domaine des communications, l’UQAM est le plus grand pôle francophone de formation au pays. Chaque année, ses diplômés s’illustrent sur les scènes nationale et internationale.www.arts.uqam.ca www.faccom.uqam.ca 

      

 

Adresses

Place Pasteur1430, rue Saint-Denis

 

Pavillon Judith-Jasmin405, rue Sainte-Catherine Est

 

Centre de design et pavillon de Design      1440, rue Sanguinet   Pavillon Judith-Jasmin Annexe1564, rue Saint-Denis

 

-30-

Source : Maude N. Béland, conseillère en relations de presse Division des relations avec la presse et événements spéciaux Service des communications Tél. : 514 987-3000, poste 1707 beland.maude_n@uqam.ca twitter.com/MaudeNBeland

 

Montréal, le 9 février 2016 – L’UQAM invite les noctambules à faire un arrêt sur son campus pour profiter de sa programmation débridée le 27 février 2016, lors de la Nuit blanche du Festival MONTRÉAL EN LUMIÈRE. Dès 20 h, des créations en médias interactifs, en arts visuels et médiatiques et en design d’événements animeront la rue Saint-Denis, entre les rues Sainte-Catherine et De Maisonneuve, ainsi que certains pavillons de l’UQAM.

Activités

Rue Saint-Denis

Sur la Place Pasteur, les étudiants finissants en médias interactifs de l’UQAM recréeront une clairière enchantée où les festivaliers seront invités à déambuler pour en découvrir les secrets. Intitulée Aura, l’installation s’animera au contact des visiteurs, réagissant en sons et lumières aux interactions. Ce projet est réalisé en collaboration avec le Partenariat du Quartier des spectacles.

Aux abords du pavillon de Design (DE)

Comme chaque année, les étudiants du Diplôme d’études supérieures spécialisées (DESS) en design d’événements ont conçu une programmation inventive, qui suscite la participation et l’étonnement.

L’installation circulaire Le cirque des choses sérieuses invitera le public à se questionner sur son implication citoyenne. Les participants seront appelés aux urnes pour voter, le tout dans une ambiance décalée et décadente!

Donnez votre opinion… à l’aveugle! La débatterie, propose aux festivaliers de se lancer dans des débats enflammés pour réchauffer l’atmosphère. Au programme : rencontres, discussions, débats ou rigolades. Le tout sans pouvoir observer ses interlocuteurs.

Également, les noctambules traverseront le temps et l’espace au moyen des Capsule (in)temporelles, une  installation permettant de partager des messages d’espoir pour l’humanité.

Centre de design de l’UQAM

Une version adaptée du film animé Le grand ailleurs et le petit ici de la professeure Michèle Lemieux, produit par l’ONF, sera projetée sur la façade du pavillon de Design. Cette projection est organisée dans le cadre de la présentation, au Centre culturel canadien à Paris en avril et au Centre de design en septembre, de l’exposition Michèle Lemieux. Le tout et la partie portant sur le travail de l’illustratrice et cinéaste. De plus, les visiteurs pourront profiter de la prolongation de l’exposition Papineau Gérin-Lajoie Le Blanc. Une architecture du Québec moderne, 1958-1974.

Pavillon Judith-Jasmin (J)

Le CDEx, le Centre de diffusion et d'expérimentation des étudiants de la maîtrise en arts visuels et médiatiques, présente Observatoire de l’instant immédiat, l’exposition de la finissante à la maîtrise en arts visuels et médiatiques Akiko Sasaki. Cette installation, composée de verre et de projections lumineuses, invite le spectateur à la contemplation de phénomènes hors de l’ordinaire, créés par des effets d’optique.

Pavillon Judith-Jasmin Annexe (JE)

Les festivaliers sont invités à découvrir L’univers des médias interactifs en interagissant avec les diverses installations sonores et visuelles créées par les étudiants du programme de médias interactifs de l’UQAM. Les visiteurs pourront notamment visiter une réalité alternative, contrôler les lois de la physique ou encore la topographie d’un lieu.

Programmation complète et horaire des activités de l’UQAM : http://nuitblanche.uqam.ca/

Les arts et la communication à l’UQAM

L’UQAM offre la programmation la plus complète dans le domaine des arts au Canada. Elle est la seule université canadienne à offrir des cours dans toutes les disciplines artistiques, et ce, aux trois cycles d’études. Dans le domaine des communications, l’UQAM est le plus grand pôle francophone de formation au pays. Chaque année, ses diplômés s’illustrent sur les scènes nationale et internationale.

www.arts.uqam.ca  www.faccom.uqam.ca

Adresses

Place Pasteur 1430, rue Saint-Denis

Pavillon Judith-Jasmin  405, rue Sainte-Catherine Est

Centre de design et pavillon de Design 1440, rue Sanguinet

Pavillon Judith-Jasmin Annexe 1564, rue Saint-Denis

-30-

Source : Maude N. Béland, conseillère en relations de presse

Division des relations avec la presse et événements spéciaux

Service des communications, UQAM

Tél. : 514 987-3000, poste 1707

beland.maude_n@uqam.ca

twitter.com/MaudeNBeland

mardi 9 février 2016
Retour en haut de page