http://salledepresse.uqam.ca/

http://www.uqam.ca/|logo_uqam_couleur-blanc.svg|UQAM, Université du Québec à Montréal|38



Université du Québec à Montréal|uqam|http://www.uqam.ca/

Salle de presse


Recherche


presse@uqam.ca



Communiqués de presse

Montréal, le 4 octobre 2019 – L’Université du Québec à Montréal (UQAM) est fière d’annoncer que le Consortium québécois pour la découverte du médicament (CQDM), la Société canadienne du cancer (SCC) et la biotech québécoise Theratechnologies (TSX : TH) accordent au professeur du Département de chimie Borhane Annabi un soutien financier de 1,7 million de dollars pour développer une nouvelle approche thérapeutique contre le cancer du sein. Les travaux seront réalisés par le professeur Annabi et son équipe de chercheurs du Laboratoire d’oncologie moléculaire de l’UQAM, en collaboration avec Theratechnologies.

Le professeur Annabi se réjouit de cette annonce, fruit d’un travail acharné et novateur de plusieurs années mené avec son équipe de chercheurs, qui a conduit à l’obtention de ce financement du programme SynergiQc du CQDM pour la conception d’une plateforme de ciblage de médicaments anticancers. « Cette reconnaissance majeure de la portée de nos travaux est double pour l’UQAM, mentionne le chercheur, qui souligne les contributions originales de ses collaborateurs, le professeur émérite du Département de chimie de l’UQAM, Richard Béliveau, les agents de recherche Michel Demeule, Alain Larocque et Jean-Christophe Currie. Non seulement est-elle octroyée conjointement par la SCC et par Theratechnologies, mais elle permet de mettre en lumière la recherche biomédicale de pointe qui s’effectue au sein de notre université. »

Développer une nouvelle thérapie ciblée et personnalisée contre les cancers du sein triple négatif
Malgré l’avancement de plusieurs traitements, le cancer demeure une des premières causes de décès dans le monde. L’hétérogénéité des tumeurs et les mécanismes de résistance sont les principaux obstacles qui diminuent l’efficacité des thérapies anticancéreuses. De plus, les nouvelles thérapies dites ciblées sont très dispendieuses, d’une efficacité limitée et avec de nombreux effets secondaires.

Le professeur Annabi et son équipe développeront une nouvelle technologie ciblant spécifiquement des protéines surexprimées sur les cellules cancéreuses qui serviront de porte d’entrée pour amener des médicaments à l’intérieur de ces cellules. Des résultats préliminaires indiquent déjà que cette approche améliore l’efficacité et diminue les effets secondaires des médicaments actuels. Les travaux du professeur Annabi visent à démontrer l’efficacité de cette approche pour traiter le cancer du sein triple négatif, une forme très agressive de cette maladie. Ultimement, le projet de recherche conduira à la première étude clinique chez les femmes atteintes d’un cancer du sein triple négatif.

« Cette nouvelle technologie, explique le professeur Annabi, est d’une importance capitale dans notre lutte contre le développement des tumeurs primaires ainsi que des métastases. Elle peut potentialiser l’action de l’agent de chimiothérapie au niveau des cellules cancéreuses et personnaliser nos futurs traitements afin de nous assurer d’une réponse optimale des patientes, avec un minimum d’effets secondaires et à moindres coûts. »

Saviez-vous que

Selon la Société canadienne du cancer :

  • Le cancer du sein triple négatif représente 15 à 20 % des tumeurs, du sein, diagnostiquées.
  • Ce type de cancer du sein est particulièrement agressif et est associé à des risques élevés de récidive, en particulier dans les cinq premières années suivant le diagnostic.
  • Le cancer du sein demeure le type de cancer le plus répandu chez les femmes au Canada.
  • En 2019, au Québec, 6600 femmes recevront un diagnostic de cancer du sein et 1300 femmes mourront de cette maladie.
  • Les investissements dans la recherche sur le cancer font une différence : 88 % des femmes ayant reçu un diagnostic de cancer du sein sont en vie cinq ans après leur diagnostic.

À propos de Borhane Annabi
Professeur de biochimie au Département de chimie de l’UQAM, Borhane Annabi occupe également le poste de professeur associé au Département de physiologie de l’Université de Montréal. De 2002 à 2012, il a dirigé la Chaire de recherche du Canada en oncologie moléculaire octroyée par les Instituts de Recherche en Santé du Canada. Son expertise en oncologie et son historique collaboratif avec l’équipe de Richard Béliveau se sont traduits, au fil des années, en la publication de nombreux articles scientifiques et de communications, tous en lien avec la mission de la Chaire en prévention et traitement du cancer dont il est le titulaire.

À propos de l’UQAM
Célébrant cette année son 50e anniversaire, l’UQAM a toujours été reconnue pour son ouverture, son dynamisme et son originalité. Les caractéristiques propres de ses programmes et de ses activités de recherche sont ancrées dans les préoccupations sociales. Ses innovations ont contribué à bâtir sa réputation et son rayonnement est international. Située au cœur de Montréal, l’UQAM accueille près de 39 000 étudiants.

À propos du CQDM
Le CQDM a pour mission de financer le développement de technologies novatrices destinées à accélérer la découverte et la mise au point de médicaments. Son modèle d’affaires privilégie une approche collaborative dans lequel les grandes entreprises pharmaceutiques mondiales, les sociétés de biotechnologie canadiennes, ainsi que les gouvernements du Québec et du Canada se partagent les coûts de la recherche.

À propos de la SCC
La SCC est un organisme national à caractère communautaire dont la mission est l’éradication du cancer et l’amélioration de la qualité de vie des personnes touchées par le cancer. Pour en savoir plus sur le cancer, visitez son site Web cancer.ca ou appelez son Service d’information sur le cancer, gratuit et bilingue, au 1 888 939-3333.

À propos de Theratechnologies
TSX : TH est une société biopharmaceutique commerciale offrant des thérapies spécialisées répondant à des besoins médicaux pour des personnes atteintes de conditions médicales orphelines, y compris les personnes infectées par le VIH. theratech.com ou sedar.com.

ENGLISH VERSION

-30-

Le professeur Borhane Annabi et le professeur émérite Richard Béliveau sont disponibles pour des entrevues.

Source
: Rose-Aline LeBlanc, conseillère en relations de presse
Division des relations avec la presse et événements spéciaux
Service des communications
Tél. : 514 987-3000, poste 2248
leblanc.rose-aline@uqam.ca
twitter.com/RoseAlineLeBlan

Retour en haut de page