http://salledepresse.uqam.ca/

http://www.uqam.ca/|logo_uqam_couleur-blanc.svg|UQAM, Université du Québec à Montréal|38



Université du Québec à Montréal|uqam|http://www.uqam.ca/

Salle de presse


Recherche


presse@uqam.ca



Communiqués de presse

 

20181105LOGO communiqué Mooc

Le 5 novembre 2018 − Le Centre de recherche sur le texte et l’imaginaire (Figura) de l’UQAM est fier d’annoncer une collaboration inédite avec la prestigieuse l’École du Centre Pompidou pour la conception d’un «massive open online course» (MOOC) dans le cadre de la deuxième édition de la série de « MOOC » de l’École sur le thème « L’art contemporain en 4 temps. Durer, rythmer, répéter, marcher » qui traite de la question du temps aux 20e et 21e siècles. Comment le temps est-il sculpté, filmé, exposé, comment est-il devenu une matière plastique pour les artistes, au même titre que la peinture à l’huile pour les peintres? C’est ce à quoi répond le cours « Marcher » créé par Figura, un cours gratuit et accessible 24h/24h à tous les passionnés de culture, d’art visuel, de musées et d’histoire de l’art. Nul besoin d’être un spécialiste! Il suffit d’être ouvert et curieux!

Pour l’instigatrice du projet, Véronique Cnockaert, directrice du Centre de recherche sur le texte et l’imaginaire (Figura) de l’UQAM : «Le MOOC est une école à deux faces, avec un jeu d’aller-retour entre les cours en présentiel et les cours connectés et les événements online. Ce partenariat avec le MOOC Pompidou offre une visibilité extraordinaire à notre institution et à notre Faculté des arts tout spécifiquement, mais aussi à nos artistes d’ici. Il offre aussi une manière tout à fait nouvelle d’aborder l’art contemporain. C’est une approche pédagogique très vivante et ludique de l’art moderne et contemporain. À partir de verbes opératoires qui concernent l’œuvre d’art, le MOOC permet d’aborder les œuvres d’art d’une façon nouvelle et complète, en rompant avec un point de vue chronologique et en s’appuyant sur un programme riche et varié . Il permet l’accès à des œuvres en grand nombre, offre des cours, des vidéos d’experts, des interviews, de nombreuses ressources, des activités, des jeux-questionnaires.»

Comment l’action de «Marcher» a-t-elle traversé l’art moderne et contemporain? La professeure au Département d’histoire de l’art de l’UQAM et enseignante du MOOC « Marcher », Marie Fraser, dévoile le fil conducteur du cours : «Le MOOC présente de façon dynamique et inédite des artistes modernes et contemporains qui ont fait de la marche un art en soi. À travers des capsules vidéo, des textes, des activités et des ressources variées, vous découvrirez que de nombreux artistes, tout au long du 20e et du 21e siècle, ont exploré les dimensions à la fois poétique et politique de la marche. Vous apprendrez que la première marche en art a fort probablement été réalisée par une femme, que les artistes modernes sont descendus dans la rue pour remettre en question les valeurs traditionnelles, les conventions esthétiques et les institutions artistiques, que les artistes contemporains attirent notre attention sur les enjeux sociaux et politiques de notre temps. Car marcher, c’est être dans l’instant présent.»

Ce MOOC est aussi l’occasion d’aller à la rencontre d’artistes québécois et canadiens, de Françoise Sullivan à Raphaëlle de Groot en passant par les Walks de Janet Cardiff. Il présente aussi un invité surprise, le Dr Stanley Vollant, premier chirurgien autochtone du Québec, qui a marché 6 000 km à travers le Québec et le Labrador, afin de redonner espoir aux jeunes autochtones.

 À ce jour, l’UQAM est la seule université québécoise partenaire du MOOC Pompidou. Pour Jean-Max Colard, responsable éditorial de l’École du Centre Pompidou, le choix de l’UQAM et de Montréal s’est fait «parce que le MOOC de l’École du Centre Pompidou est un MOOC francophone et il s’adresse à des personnes géographiquement éloignées du Centre Pompidou, situé à Paris. C’est surtout un Musée monde, ouvert aux créateurs, aux artistes et aux cultures de tous horizons.»

Disponible jusqu’au 31 décembre 2018, le MOOC «Marcher» a été conçu par la professeure en histoire de l’art de l’UQAM, Marie Fraser, et produite par le Centre de recherche sur le texte et l’imaginaire (Figura) et le Service de l’audiovisuel de l’UQAM, en collaboration avec le Musée d’art contemporain de Montréal et le Musée des beaux-arts de Montréal, dont certaines œuvres figurent dans le cours.

Liens vidéo
Introduction de Jean-Max Colard
Animation Qu'est-ce que marcher?
Extrait Dr Stanley Vollant
Extrait Raphaëlle de Groot

Bio de Marie Fraser
Marie Fraser est professeure en histoire de l’art spécialisée en art contemporain et en muséologie à l’UQAM et membre du Centre de recherche sur le texte et l’imaginaire (Figura). Commissaire d’exposition, elle a conçu une trentaine d’expositions au Canada et en Europe. Elle a été conservatrice en chef au Musée d’art contemporain de Montréal, de 2010 à 2013, ainsi que commissaire du pavillon du Canada à la 56e Biennale de Venise, en 2015.

À propos de Figura
Fondé en 1999 au Département d’études littéraires de l’UQAM, Figura, le Centre de recherche sur le texte et l’imaginaire, réunit aujourd’hui des chercheurs et des équipes de plusieurs universités, issus des études littéraires et cinématographiques, des arts visuels, de l’histoire de l’art, de la traductologie, de la bibliothéconomie et de la sociologie.

Leurs travaux sont à la croisée de la théorie esthétique, de la recherche-création et de l’interprétation des productions culturelles. En plus du site rattaché à la Faculté des arts de l’UQAM, Figura possède trois antennes, à l’Université Concordia, l'autre à l'Université du Québec à Chicoutimi et à l'Université de Montréal, ainsi qu'un laboratoire de recherche, également présent dans les antennes, le NT2: nouvelles technologies, nouvelles textualités, qui entend promouvoir l’étude, la lecture, la création et l’archivage des nouvelles formes de textes et des œuvres hypermédiatiques.

Le Centre, subventionné par le Fonds québécois de recherche sur la société et la culture (FRQSC), étudie l’imaginaire contemporain, saisi à la fois dans son immédiateté et dans ce qui l’a déterminé historiquement.

-30-

Source
Julie Meunier
Conseillère en relations de presse 
Division des relations avec la presse et événements spéciaux
meunier.julie@uqam.ca
514 987-3000, poste 1707

twitter.com/meunierj_1

Retour en haut de page