http://salledepresse.uqam.ca/

http://www.uqam.ca/|logo_uqam_couleur-blanc.svg|UQAM, Université du Québec à Montréal|38



Université du Québec à Montréal|uqam|http://www.uqam.ca/

Salle de presse


Recherche


presse@uqam.ca



Communiqués de presse

Le 28 mai 2018 – L’Université du Québec à Montréal (UQAM) accueille le premier symposium canadien bilingue sur la violence sexuelle dans les milieux d'enseignement supérieur, où une programmation riche et diversifiée est proposée. Environ 250 personnes sont attendues, dont des chercheurs canadiens et québécois des milieux collégial et universitaire, des étudiants, des directions d'établissement et des organismes à but non lucratif. Pour l’organisatrice du symposium, la professeure de l’UQAM, Manon Bergeron « toutes les conditions sont réunies pour faire de cet espace rassembleur un lieu d’écoute des différents groupes d’acteurs, de réflexion et d’actions collectives pour contrer les violences sexuelles. »

Date : 30 et 31 mai 2018
Lieu : Pavillon Sherbrooke (SH), UQAM
200, rue Sherbrooke Ouest
Métro Place-des-Arts

Accréditation obligatoire auprès des soussignées.

La programmation du symposium
Cet événement sera l’occasion de discuter de problématiques existantes et documentées, mais également, d’aborder des enjeux encore peu discutés pourtant essentiels pour orienter les recherches futures, les politiques institutionnelles et les stratégies de prévention dans le domaine.

Parmi les thèmes abordés :
- Discussion sur l’ampleur de la violence sexuelle pour la communauté LGBTQ+ et les groupes vulnérables, et sur la nécessité d’agir en tenant en compte de leurs besoins, tant dans l’élaboration des politiques que des stratégies de prévention;
- Dévoilement d’une étude récente sur le portrait des pratiques préventives actuelles au Québec (76 milieux collégiaux et 17 milieux universitaires ont répondu, francophones et anglophones);
- Discussion autour de programmes de prévention implantés dans plusieurs établissements aux États-Unis et au Canada : mieux les comprendre pour les adapter au contexte québécois;
- Discussion sur l’activisme étudiant qui a joué un rôle central dans la définition de la problématique de la culture du viol et des violences sexuelles;
- Le rôle des médias sociaux dans l’action et la régulation des médias. Comment les médias ont un impact sur la représentation de la violence sexuelle, sur le rôle traditionnel des journalistes et sur l’impact de la prise de paroles des victimes dans cet espace public;
- Définition du concept de culture du viol et questionnement sur la façon de la combattre plus efficacement en mobilisant l’ensemble des acteurs concernés;
- Notion de consentement, un concept à clarifier, mais un élément majeur de prévention;
- Discussion afin de mieux comprendre la violence sexuelle comme étant la manifestation de rapports sociaux inégaux;
- Optimisation de l’impact des politiques et des pratiques par des projets de partenariats multisectoriels;
- Nécessité de réunir les expertises des organismes communautaires et celles des institutions, malgré les défis rencontrés.

Consultez la programmation complète

La plénière d'ouverture du 30 mai, de 9 h à 12 h sera webdiffusée.

À propos du symposium
Cet événement est organisé par l'équipe ayant réalisé l'Enquête Sexualité, Sécurité et Interactions en Milieu Universitaire (ESSIMU), dirigée par la professeure de l’UQAM, Manon Bergeron, en collaboration avec l'équipe du projet IMPACTS, menée par de la professeure de l’Université McGill, Shaheen Shariff. Pour plus d’information, consultez le communiqué diffusé le 10 mai dernier.

English Version

- 30 -

Sources :
Anik Veilleux, conseillère en relations de presse
Division des relations avec la presse et événements spéciaux
Service des communications de l’UQAM
Tél. : 514-987-3000, poste 5184
veilleux.anik@uqam.ca

Cynthia Lee
Media relations, McGill University
514-398-6754
cynthia.lee@mcgill.ca

 

Retour en haut de page