http://salledepresse.uqam.ca/

http://www.uqam.ca/|logo_uqam_couleur-blanc.svg|UQAM, Université du Québec à Montréal|38



Université du Québec à Montréal|uqam|http://www.uqam.ca/

Salle de presse


Recherche


presse@uqam.ca



Communiqués de presse

 Capture

Le 7 mai 2018 - Deux artistes émergents ont vu leur talent confirmé par un appui susceptible de changer le cours de leur carrière en art contemporain. Photo 3 2018 bronfman fellows 1 1Frédérique Laliberté de l’Université Concordia, et Émilie Serri de l’Université du Québec à Montréal (UQAM) ont toutes deux reçu la Bourse 2018 de la Fondation de la famille Claudine et Stephen Bronfman. 

D’une valeur de 60 500 $ chacune, les Bourses Claudine et Stephen Bronfman en art contemporain offrent aux lauréats la reconnaissance et le soutien indispensables au perfectionnement de leur œuvre et à l’avancement de leur recherche créatrice, à un moment important de leur parcours, alors qu’ils passent de la sphère universitaire au milieu professionnel. Rappelons que la Bourse est accordée chaque année à deux finissants – l’un de l’UQAM, l’autre de Concordia – à la maîtrise ou au doctorat en arts médiatiques ou visuels.

« L’appui que représentent les bourses fait toute la différence pour ces créateurs émergents, leur permettant une transition aisée pour la prochaine étape de leurs carrières », Photo 4 Bronfman Fellowship 20180504 52 1affirme Claudine Bronfman, co-présidente, Fondation de la famille Claudine et Stephen Bronfman. 

« C’est en s’impliquant dès le début dans la carrière des artistes que l’on soutient le milieu des arts montréalais, veillant à ce que notre ville conserve son titre de pôle culturel », ajoute Stephen Bronfman, co-président, Fondation de la famille Claudine et Stephen Bronfman.

Frédérique Laliberté
Frédérique Laliberté termine sa maîtrise en beaux-arts au programme Studio Arts - Intermedia de l’Université Concordia. Elle s’adonne à l’amorce,  Photo 1 Bronfman Fellowship 20180504 49 1à la mise en œuvre et à la documentation d’activités hétéroclites, parfois flottantes ou fictives. Adoptant une attitude créative basée sur la curiosité, l’ambition et l’absurdité, elle génère des occurrences dont les formes finales sont souvent ambiguës et déstabilisantes pour l’imagination. La pratique de son art se manifeste dans une myriade de formes et de situations curieuses – films expérimentaux; commissariats inversés, polices de caractères à l’allure de bâtonnets au fromage; accessoires performatifs; installations multimédias; objets invisibles; et monologues comiques, pour en citer quelqu’un. Le papier mâché demeure toutefois sa technique privilégiée. Mme Laliberté travaille en solo et avec des amis proches, notamment Sarah L’Hérault (On est tu heureux hen.), Boris Dumesnil-Poulin (corrida B bang; Team Rocket Rocket Team; Les Entreprises Futiles; State Shifting & Teleportation Research Cluster) et Philippe Lauzier (Motel Hélène).

https://frederiquelaliberte.com

Émilie Serri
Émilie Serri est finissante à la maîtrise en arts visuels et médiatiques de l’UQAM. Sa pratique évolue à l’intersection du cinéma expérimental, Photo 2 Bronfman Fellowship 20180504 48 1du documentaire et de la vidéo d’art. Elle s’intéresse aux rapports entre espace identitaire, mémoire, fiction, guerre et archives dans un contexte critique de transition numérique. Films amateurs, sons trouvés, témoignages, textes, chutes et rebus constituent ses matériaux de prédilection, à partir desquelles elle brode un espace qu’elle qualifie d’«ailleurs familier». Empruntant aux méthodologies de l’archéologue, du journaliste et de l’historien, Émilie Serri interroge à partir de ces matériaux les relations complexes entre la mémoire familiale et la mémoire collective, le privé et le public, l’histoire et l’Histoire, le personnel et le politique, l’«ici» et l’«ailleurs», le visible et l’invisible.
https://vimeo.com/user1668435

Présentation vidéo des lauréates Photo 5 Bronfman Fellowship 20180504 47 1
https://ucsftp.concordia.ca/_Gtzmpq4YEG2uUR

« Ardents défenseurs de l’importance sociale de l’art contemporain, Claudine et Stephen Bronfman ont doté de prestigieuses bourses de recherche, souligne Rebecca Duclos, doyenne de la Faculté des beaux-arts de l’Université Concordia. Ces bourses permettent à des créateurs émergents de se consacrer entièrement à leur art et, partant, de réaliser des œuvres qui transfigurent le paysage artistique local, national et international. Nous sommes très reconnaissants aux Bronfman de l’appui qu’ils accordent aux étudiants de Concordia et de l’UQAM et à la dynamique communauté artistique montréalaise. »

« Les bourses Bronfman sont parmi les plus prestigieuses et les plus généreuses offertes à l’UQAM.On se réjouit tout particulièrement qu’elles viennent récompenser Photo 6 Bronfman Fellowship 20180504 44 1la création en arts visuels et médiatiques, domaine où la transition des études vers à la vie professionnelle est souvent extrêmement difficile », ajoute Jean-Christian Pleau, doyen de la Faculté des arts de l’UQAM.

Lauréats antérieurs
À ce jour, 18 artistes d’exception se sont vu remettre la Bourse. Les lauréats antérieurs sont :
• 2017: Andréanne Abbondanza Bergeron (Concordia) et Martin Leduc (UQAM)
• 2016: Yannick Desranleau (Concordia) et Guillaume Adjutor Provost (UQAM)
• 2015: Velibor Božović (Concordia) et Myriam Jacob-Allard (UQAM)
• 2014: Marie Dauverné (UQAM) et Brendan Flanagan (Concordia)
• 2013: Nadia Seboussi (UQAM) et Kim Waldron (Concordia)
• 2012: Sébastien Cliche (UQAM) et Julie Favreau (Concordia)
• 2011: Aude Moreau (UQAM) et Pavitra Wickramasinghe (Concordia)
• 2010: Steven Bates (Concordia) et Véronique Savard (UQAM)

À propos de la Fondation de la famille Claudine et Stephen Bronfman
La Fondation de la famille Claudine et Stephen Bronfman est un organisme de bienfaisance qui aspire à créer et à innover à l'échelle locale, nationale et internationale en mettant l'accent sur Montréal.

Informations

English Version

-30-

Cliquez sur les photos pour accéder à leur version haute résolution.

Légendes complètes et crédits des photos

Crédit des photos de la cérémonie : Unversité Concordia

Source : Anik Veilleux, conseillère en relations de presse
Division des relations avec la presse et événements spéciaux
Service des communications
Tél. : 514 987-3000, poste 5184
veilleux.anik@uqam.ca
twitter.com/AnikVeilleux

Retour en haut de page