http://salledepresse.uqam.ca/

http://www.uqam.ca/|logo_uqam_couleur-blanc.svg|UQAM, Université du Québec à Montréal|38



Université du Québec à Montréal|uqam|http://www.uqam.ca/

Salle de presse


Recherche


presse@uqam.ca



Communiqués de presse

Le 10 octobre 2017 – La 30e édition des Entretiens Jacques Cartier a lieu cette année au Québec, du 16 au 18 octobre, à Montréal, Laval, Québec et Sherbrooke. Pour cette édition anniversaire, les Entretiens rassembleront de nombreux invités, créateurs et scientifiques, de l’économie, de l’entrepreneuriat, des affaires, de la recherche et de la culture, d’ici et de France. Des professeurs de l’Université du Québec à Montréal (UQAM) participeront à ces journées de réflexion, de discussions et de performances.

L’UQAM aux Entretiens Jacques Cartier 2017
Les professeurs Sébastien Gambs (Département d'informatique), Josette Féral et Angela Konrad (École supérieure de théâtre), Corinne Gendron, (Département de stratégie, responsabilité sociale et environnementale de l'ESG UQAM), Valérie Lehmann (Département de management et technologie) et Florence Paulhiac Scherrer (Département d'études urbaines et touristiques de l'ESG UQAM) ont organisé des colloques dans le cadre de cette initiative conjointe des villes de Lyon et de Montréal.

Les algorithmes jouent un rôle de plus en plus fondamental dans tous les aspects de notre vie. Ils sont utilisés pour classer, prédire et comme outil d’aide à la décision (prise de décisions automatisées) dans de nombreux contextes tels que le commerce en ligne, la finance, la justice, la police, les ressources humaines ou encore la politique. Une des principales craintes soulevées par les algorithmes est le manque de transparence de leur fonctionnement. Le but de ce colloque est de discuter, en adoptant une approche multidisciplinaire, des questions soulevées par la transparence et la responsabilité des algorithmes.

Avec, entre autres, la participation de :
Sébastien Gambs, professeur au Département d'informatique, UQAM ;
Hugo Cyr, doyen de la Faculté de science politique et de droit de l’UQAM ;
Nicolas Merveilles, professeur au Département de stratégie, responsabilité sociale et environnementale et cotitulaire de la Chaire Internationale sur le Cycle de Vie (École Polytechnique de Montréal et ESG UQAM).

En termes d'innovations sociales et économiques, on assiste aujourd’hui à l'émergence de nouvelles approches collaboratives de projets, particulièrement en cas d'enjeux sociétaux (urbanisation, santé, alimentation, éducation ...) mais aussi dans le cas de la mise en œuvre des projets avec financement participatif, des changements agiles ou lors du développement de produits du quotidien. Les gens d'affaires tout comme les chercheurs et les institutions publiques cherchent à rassembler leur énergie pour permettre la mise en œuvre de projets acceptés et utilisés. S’il est devenu essentiel de coconstruire un projet, il est désormais indispensable de l'utiliser et de le faire accepter en plus de le livrer. S'assurer de l'usage, d'une place publique, d'un centre de soins, d'un objet, n'est plus une option, mais une nécessité.

Avec, entre autres, la participation de :
Valérie Lehmann, professeure au Département de management et technologie, ESG UQAM ;
Martin Cloutier, professeur au Département de management et technologie, ESG UQAM ;
Juan-Luis Klein, professeur au Département de géographie et directeur du CRISES UQAM;
Laurent Renard, professeur au Département de management et technologie, ESG UQAM.

Les grandes villes sont actuellement confrontées à la nécessité de mettre en œuvre une transition vers un développement urbain beaucoup plus économe des ressources (naturelles, financières, spatiales), tout en maintenant un certain niveau de bien-être, de qualité de vie et d’équité sociale au sein de leurs populations. Les acteurs des transports urbains engagent de profondes mutations. Les villes visent à intégrer de nouveaux services de mobilité, à inciter les populations à des choix modaux moins impactant et à intégrer les exigences d’une mobilité sobre, s’inscrivant dans le déploiement du développement urbain durable. Le programme de ce colloque comprend une visite du Parc Jean Drapeau (Le parc Jean-Drapeau en 2037 ?) et deux évènements complémentaires (une exposition documentaire sur l’histoire des transports et de l’aménagement du territoire métropolitain depuis la fondation de Montréal et de la ville de Boucherville et une séance d’affiches réalisées par des étudiants des universités québécoises et françaises).

Avec, entre autres, la participation de :
Florence Paulhiac Scherrer, professeure au Département d’études urbaines et touristiques et titulaire de la Titulaire de la Chaire In.SITU Innovations en Stratégies Intégrées Transport-Urbanisme (ESG UQAM);
Florence Junca-Adenot, professeure au Département d’études urbaines et touristiques et directrice de Forum Urba 2015 ;
Priscilla Ananian, professeure au Département d’études urbaines et touristiques, Chaire In.SITU;
Ugo Lachapelle,
professeur au Département d’études urbaines et touristiques, Chaire In.SITU.

Notre relation au réel est soumise à l’usage de différentes échelles qui rendent compte de notre perception du monde environnant. Imposée par les lois de la perspective et les lois temporelles, notre saisie du monde passe par ces paramètres qui nous gouvernent, de façon consciente ou inconsciente. Le domaine des arts est le lieu par excellence où ces lois se trouvent remises en question tant du point de vue esthétique que politique. Face aux défis de la biologie, de la mécanique quantique, du numérique, de l’urbanisme et de la démographie, qui imposent à la perception des jeux d’échelle qui parfois la dépasse, comment les arts participent-ils à la réorganisation du réel ?

Avec, entre autres, la participation de :
Josette Féral, professeure associée à l'École supérieure de théâtre de l'UQAM, Corinne Gendron, professeure au Département de stratégie, responsabilité sociale et environnementale, ESG UQAM et Angela Konrad, professeure à l'École supérieure de théâtre de l'UQAM;
Camille Courier de Méré, scénographe et doctorante en études et pratiques des arts, UQAM;
Olivier Germain, professeur au Département de management et technologie, ESG UQAM;
Anick La Bissonnière, scénographe et professeure à l’École supérieure de théâtre, UQAM;
Antoine Laprise, marionnettiste et professeur au DESS en marionnette contemporaine à l’UQAM;
Émilie Martz-Kuhn, professeure associée, École supérieure de théâtre, UQAM;
Nicolas Reeves, artiste médiatique et professeur à l'École de design, UQAM ;
François Richer, professeur au Département de psychologie, UQAM;
Stéphanie Yates, professeure au Département de communication sociale et publique, UQAM.

Programmation complète et inscriptions en ligne

-30-

Source : Rose-Aline LeBlanc, conseillère en relations de presse
Division des relations avec la presse et événements spéciaux
Service des communications
Tél. : 514 987-3000, poste 2248
leblanc.rose-aline@uqam.ca
twitter.com/RoseAlineLeBlan

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Retour en haut de page