http://salledepresse.uqam.ca/

http://www.uqam.ca/|logo_uqam_couleur-blanc.svg|UQAM, Université du Québec à Montréal|38



Université du Québec à Montréal|uqam|http://www.uqam.ca/

Salle de presse


Recherche


presse@uqam.ca



Accueil

Le 22 octobre 2012 -  Le 19 octobre dernier, l’UQAM a rendu hommage à Joan Wallach Scott en lui conférant un doctorat honorifique pour son audace et sa détermination à exposer l’histoire des femmes du XIXe siècle à aujourd’hui. Par ce geste, l’Université veut reconnaître le caractère exceptionnel de la contribution de Joan Scott dans les domaines de l'histoire sociale et des études féministes. 


Joan Wallach Scott
Née à Brooklyn, Joan Scott est aujourd'hui titulaire de la Chaire Harold F. Linder de l’Institut des études avancées de l’Université Princeton.

thumb Joan W. Scott-  DHC 2012

Elle est une historienne francophile qui s'est fait connaître, dès 1974, par la publication d'une recherche sur les ouvriers verriers de Carmaux, en France, confrontés à l'industrialisation de leur métier au XIXe siècle. Cette oeuvre majeure a été le premier pas de recherches plus poussées sur les femmes et le féminisme. Elle est la féministe qui a introduit la catégorie « genre » dans la théorie historique afin de distinguer les influences sociales des différences biologiques. 

Oeuvre
Toute son œuvre vise à faire prendre conscience des inégalités sociales et de genre, pour mieux les combattre. Elle admet volontiers que ses écrits dérangent : par exemple, son ouvrage The Politics of the Veil, paru en 2007, analyse les valeurs républicaines françaises à l’origine de la loi de 2004 interdisant le voile dans les écoles publiques. La laïcité, invoquée par certains groupes sociaux, y compris féminins, comme  devant conduire inévitablement à l’émancipation des femmes, est une de ces évidences qu’elle se permet de questionner.

Reconnaissance
Joan W. Scott a reçu de nombreuses distinctions d'Universités de plusieurs pays au cours de sa carrière, dont deux prix de l'American Historical Association, sans compter les sept doctorats honorifiques qui lui ont déjà été attribués.
Ses écrits ont été traduits en nombreuses langues dont le japonais, le coréen, le bulgare, le polonais, l’italien, l’espagnol, le portugais et l’arabe.

Les doctorats honoris causa de l’UQAM
Le doctorat honoris causa est la plus haute distinction qu'une université peut décerner. Joan Wallach Scott rejoint ainsi des personnalités telles que Françoise Sullivan, Phyllis Lambert, François Barbeau, Gilles Vigneault, Claude Béland et Paul Gérin-Lajoie pour n’en mentionner que quelques-unes, que l'UQAM a honorées au fil des ans.

Allocution de Mme Scott lors de la remise du doctorat honoris causa

-30-

Source: 
André Valiquette, M.A., ARP
Conseiller en relations de presse
Division des relations avec la presse et événements spéciaux
Service des communications
Tél. : 514 987-3000, poste 3268
valiquette.andre@uqam.ca


Retour en haut de page